L’association Burkina Wa-mêdû annonce la quatrième édition du Burkin’daaga Acte 4

459 0

L’association Burkina Wa-mêdû a convié la presse ce mercredi 28 juillet 2021, à une rencontre préparatoire de la quatrième édition du Burkin’daaga acte 4. L’objectif de cette rencontre vise à faire part du lancement de leur activité, mais également du lancement officiel des palmes d’or de l’entreprenariat burkinabè qui est l’innovation de la quatrième édition.

Cette quatrième édition du Burkin’daaga acte 4 se tient comme la précédente, dans un contexte économique difficile lié par la pandémie de la maladie à coronavirus sous le thème « productions locales et panorama de financements : quelles stratégies pour accélérer la production et la consommation de masse dans un contexte de COVID-19 ? ».

Selon Maimouna Tanya Touré, présidente du comité d’organisation de la quatrième édition du Burkin’daaga acte 4, « cette quatrième édition se déroulera du 26 octobre au 1er novembre 2021 à Ouagadougou. Autour des activités telle que l’exposition vente pendant sept jours, panels débats, concours du prix palme d’or de l’entreprenariat burkinabè, concerts pendant six jours ».

Au cours de cette rencontre, il a été question pour l’association Burkina Wa-mêdû d’évoquer le lancement officiel du concours palme d’or de l’entrepreneuriat burkinabè organisé par l’association elle-même en partenariat avec des institutions publiques et privées et les acteurs économiques locaux. A entendre Maimouna Tanya Touré, présidente du comité d’organisation de la quatrième édition du Burkin’daaga acte 4, l’objectif est de « soutenir la promotion de l’entrepreneuriat et de contribuer à la création d’emplois ».

« Il s’agira également de soutenir la croissance et la stabilité des populations les plus défavorisées, notamment les jeunes et les femmes. Le dépôt des dossiers de candidatures est ouvert du 1er au 31 août 2021, de 8heures à 16heures, au siège de l’Association Burkina Wa-mêdû », a-t-elle dit.

Il a également été question de montrer les critères d’éligibilité des candidatures auxquelles le postulant devrait se soumettre. « Les candidat(e)s, porteurs de projet ou entreprises, doivent être ressortissants de l’espace UEMOA et domicilié(e)s sur le territoire burkinabè. Etre âgé(e)s d’au moins 18 ans au moment de la candidature, avoir un projet s’inscrivant dans les catégories du prix de l’entrepreneur, s’engager à mettre en œuvre son projet sur le territoire burkinabè », a expliqué Maimouna Tanya Touré.

En rappel, l’association Burkina Wa-mêdû, qui signifie en langue locale mooré « viens nous construire », est une association de regroupement des acteurs économiques à but non lucratif dont l’objectif majeur est de contribuer au développement socio-économique du Burkina Faso à travers la promotion et la valorisation des produits locaux burkinabè.

Wendyam Kady Melica Beloum (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *