Laborex-Burkina : Dr Désirée Nzi Lorougnon DG passe le témoin à Sékou Diallo

471 0

Dr Désirée Nzi Lorougnon n’est plus la directrice générale de la structure laborex-Burkina depuis le jeudi 29 juillet 2021. Après l’Afrique de l’ouest, son expertise a été sollicitée en Afrique centrale et c’est en terre Gabonaise qu’elle va désormais devoir “briller” comme ce fut le cas au Burkina Faso. Elle a remis le flambeau à Dr Sékou Diallo, cela au cours d’une cérémonie de passation, digne des grands groupes internationaux tenue à Laico Hôtel Ouaga 2000. 

Depuis 2014, Dr Désirée Nzi Lorougnon était à la tête de Laborex-Burkina. Après 7 ans de « défis relevés », elle a remis les clés d’une direction générale au “beau fixe” au Dr Sékou Diallo, en présence d’un parterre de pharmaciens, de professionnels de la santé et d’invités de marque, ce jeudi 29 juillet 2021.

Selon le Dr Alfred Sanou, Président Conseil d’Administration (PCA) de la filiale, la fin de mission de la directrice générale intervient après 7 ans de défis relevés. A cet titre, il a déclaré que la réussite de Laborex Burkina est en partie le fruit du travail abattu par la directrice sortante.

«De 2014 à nos jours, Désirée a fait passer le chiffre d’affaires de Laborex de 13 milliards à plus de 22 milliards. Elle a participé à introduire plusieurs produits pharmaceutiques dans le pays. Le conseil d’administration est content du travail qu’elle a abattu. Elle est arrivée à un moment où Laborex avait des difficultés, mais elle a fait de ces difficultés un mauvais souvenir. Au nom du Conseil d’Administration, je te félicite pour ton ardeur et ton dévouement au travail », a-t-il dit.

C’est ainsi que pour magnifier son travail et marquer d’une pierre blanche son passage au “pays des hommes intègres”, elle a été élevée au rang de “Chevalier de l’ordre de l’Etalon” sous un tonnerre d’applaudissements de ses invités et proches collaborateurs.

A entendre la directrice générale sortante, la distinction honorifique reçue est inédite et marque ainsi la fin d’une mission exaltante et la fermeture d’une des pages de sa vie. Cette page, a-t-elle dit, se referme avec des difficultés, en ce sens qu’une bonne collaboration régnait entre ses collaborateurs et elle. « Je pars avec un sentiment de satisfaction. Avec nos collaborateurs, nous avons pu relever de grands défis. Ces éloges que j’ai reçus ce soir sont, aussi en partie, grâce aux collaborateurs qui n’ont ménagé aucun effort pour donner le meilleur d’eux », a-t-elle salué.


Ainsi tout en rappelant les charges et défis qui reste à relever, elle a souhaité bon vent au nouveau Directeur Général. « Sékou tu es ici chez toi. Le Burkina Faso est merveilleux. Je te souhaite de réussir à maintenir le cap et mieux à relever d’autres défis. Je sais que les défis sont énormes, mais te connaissant, je sais que cela, certes, ne sera pas facile mais sera une réussite », a-t-elle soutenu.

Sékou Diallo, le Directeur entrant, a, quant à lui, indiqué prendre acte des recommandations. Pour lui, ces éloges à l’égard de la directrice générale témoignent de l’ampleur de la pression qui l’attend dans sa nouvelle mission.

« Pour mériter cet hommage, il faut avoir vraiment fait un grand travail. Les défis sont immenses. Nous mettrons tous les moyens, nous ferons le maximum, pour pouvoir relever les défis qui se présenteront à nous. A mes futurs collaborateurs je vous promets de tout donner pour que les défis soient relevés dans la continuité », a dit le directeur général entrant.


Laborex Burkina est une filiale d’Eupharma qui œuvre dans la distribution de produits pharmaceutiques au Burkina. Elle contribue également à la formation de plusieurs Pharmaciens et la résilience du pays face au Covid-19.

La directrice générale sortante pour son « ardeur au travail», « son dévouement » et pour service rendu à la nation a, à l’occasion de la cérémonie, en plus de son élévation au rang de chevalier de l’ordre l’étalon du Burkina Faso par le ministère en charge de la santé, reçu plusieurs cadeaux souvenirs, de chaleureuses félicitations et marques de sympathie de la part des invités.

Abdoul Gani Barry 

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *