Ouagadougou : Les résidents de la cité verte célèbrent 10 ans de vie communautaire

462 0

L’Amicale des Résidents de la Cité Verte de Ouagadougou (ARCVO) a organisé, ce samedi 31 juillet 2021, une cérémonie pour marquer ses 10 ans d’existence et de vie communautaire. La cérémonie a été placée sous la présidence du Ministre en charge de l’habitat et sous le patronage du Ministre en charge des transports.

Les résidents de la Cité Verte de Ouagadougou, située au secteur n°50 de l’arrondissement 11 ont, afin de créer une vie communautaire et solidaire, mis en place une amicale des résidents de ladite cité. En 10 ans d’existence, l’amicale a permis aux différentes familles de se soutenir dans un climat de fraternité. A l’occasion de ses plusieurs années  de bonne cohabitation, les résidents ont décidé de marquer une pause afin de célébrer cet événement.

Selon Adama Diallo, coordonnateur de l’amicale, cette célébration se veut un moment de réflexion pour mieux consolider les acquis et se projeter vers l’avenir. Vivre ensemble n’est pas toujours aisé mais les membres de l’amicale et de la cité ont trouvé leurs recettes pour rester toujours soudés, ajoute-t-il.

« Certains diront que 10 ans c’est long, mais il faut reconnaitre que chaque résident avait cette envie de vivre en famille. Quand nous sommes arrivés, nous avons gardé cette flamme en organisant des activités comme des repas communautaires et des soutiens mutuels aux uns et aux autres lorsqu’il y avait des problèmes sociaux », a expliqué le coordonnateur Adama Diallo.

Saisissant l’occasion de la présence des ministres en charge de l’habitat et des transports, les résidents ont soumis des doléances pour permettre une vie meilleure dans leur cité.

« Les doléances sont liées à l’éclairage public, car nous n’en avons pas au niveau de la cité. Nous pensons que si nous avons l’éclairage, cela va un peu nous aider en matière de sécurité. Nous avons besoin d’aire de jeu pour pratiquer le sport comme il se doit. Aussi, la cité est sans caniveau et quand il pleut, l’eau stagne et ne s’écoule pas comme il faut », a déploré  le coordonnateur de l’amicale.

Les ministres en charge de l’habitat, Me Bénéwendé Stanislas Sankara et celui des transports, Vincent Dabilgou, respectivement président et patron de la cérémonie, affirment avoir été instruits et édifiés par les réalisations des résidents de la cité. Ils ont également salué l’initiative et le combat de résilience qui a été mené par ces habitants de la cité verte durant leurs 10 années d’existence. Me Stanislas Sankara a donc profité adresser ses mots d’encouragement à l’amicale tout en leur promettant que leurs doléances ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd.

« Nous ne pouvons qu’encourager l’amicale et espérer que l’ensemble des Burkinabè vont aller dans la solidarité et le partage parce que c’est une valeur qui nous est très très chère. Concernant les préoccupations, c’est vraiment dans nos attributions régaliennes, parce que le vivre ensemble suppose vivre dans de meilleures conditions. Je pense que nous allons mutualiser avec les autres départements ministériels pour que ces doléances puissent trouver satisfaction », a laissé entendre Me Stanislas Sankara.

La cérémonie a été rythmée par des prestations d’artistes, une séance d’aérobic, et des ballets présentés par les parents mais aussi par les enfants.

Comme à l’accoutumée, les membres de l’amicale ont primé les lauréats aux examens scolaires de l’année académique 2020-2021 pour les encourager à travailler davantage. Ces derniers, candidats heureux du CEP, BEPC, BEP et BAC ont reçu des kits scolaires composés entre autres de cahiers, de rames de papiers, etc. Les deux meilleurs du CEP ont chacun reçu un vélo.

Les ministres Vincent Dabilgou, Bénéwendé Stanislas Sankara et les autres officiels de la cérémonie ont chacun reçu une attestation de reconnaissance de la part des organisateurs en guise de remerciement et de reconnaissance pour service rendu.

Flora KARAMBIRI (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *