Burkina Faso : Un nouveau projet pour promouvoir les arts de la rue

372 0

Le collectif Association Arts, Clowns, Marionnettes et Musique dans nos Rues (ACMUR) et ses partenaires ont procédé au lancement officiel du projet de développement intitulé « Des outils innovants pour la production et la diffusion de spectacles dans l’espace public ». C’était autour d’un point de presse le mercredi 4 août 2021 à Ouagadougou.

Pour parvenir à un développement des arts dans les rues, le collectif ACMUR a mis en place un projet dénommé : Des outils innovants pour la production et la diffusion de spectacles dans l’espace public.

Le projet du collectif ACMUR est une action de créations, de diffusions de spectacles de rue contemporaine et d’institutionnalisation d’une Agence spécialisée dans la diffusion d’arts de rue. Le projet repose sur plusieurs activités complémentaires et imbriquées. Le premier aspect de ce projet est celui du recueil préalable d’informations sur les compagnies burkinabè qui permettra de mettre en place une première formation sur le profil de chargé de communication digitale.

« L’objectif général de cette démarche est d’œuvrer pour la professionnalisation du secteur des arts de la rue pour que les acteurs culturels vivent dignement de leur art. La formation des chargés de diffusion sera centrée sur une équipe de douze (12) personnes et en fin de formation, nous en retiendrons 6 qui participerons à la suite des activités prévues. Le second module rassemblera une dizaine de protagonistes autour d’un projet de création de spectacle de rue contemporain », a expliqué le directeur artistique du collectif ACMUR, Boniface Kagambéga.

« Dans le secteur de la culture, le chargé de diffusion assure la cession ou commercialise les spectacles. Le chargé de diffusion doit maitriser l’outil du digital pour pouvoir placer ses artistes et booster la création des produits culturels en termes de qualité », a ajouté Boniface Kagambéga.

La création se fera au Centre des arts de la rue à Ouagadougou

Il y aura trois sessions de formations : 1ère session du 5 au 12 Aout 2021, 2e session du 4 au 11 novembre 2021, et la 3e session en Mars 2022. L’atelier sera dirigé par des formateurs du Burkina, du Togo et de la France.

Il est important de savoir qu’à la suite du processus initial, le projet propose la création d’une agence de diffusion artistique qui sera en charge de plusieurs taches. L’agence se veut une agence de services informant le public, les professionnels et les collectivités sur les créations, les besoins de marchés, les appels, les opportunités dans le secteur des arts de la rue.

La création se fera au Centre des arts de la rue à Ouagadougou et impliquera directement le porteur du projet, le collectif ACMUR, et des partenaires. Des stagiaires en mise en scène, en scénographie, en régies lumières et sons assisteront les professionnels en œuvre sur le chantier de création. Le projet bénéficie du soutien financier du Fonds de Développement Culturel et Touristique et de l’Union Européenne au Burkina Faso.

Flora KARAMBIRI (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *