Productions journalistiques sur la nutrition au Burkina : Des reporters récompensés

325 0

Le ministère de la Santé et ses partenaires ont décerné le prix « nêema-lobo » aux meilleurs journalistes en matière de reportage sur la nutrition, ce vendredi 6 août 2021, à Ouagadougou. Ces prix remis ont pour objectif de contribuer à encourager les productions journalistiques sur la nutrition et l’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants. 

Dans le cadre de la commémoration de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel( SMAM 2021) le ministère en charge de la santé, avec ses partenaires, a initié une série d’activités. De ces activités, il a, ce vendredi 6 août 2021, primé les meilleurs journalistes qui ont produit des contenus en rapport avec  la nutrition.

Au total 9 œuvres dans la catégorie presse écrite, presse en ligne, radio et télévision ont été soumises à l’appréciation du jury composé de 8 membres. Au final, 3 journalistes sont repartis avec le prix « nêema-lobo » en l’occurrence Afsétou  Sawadogo des éditions Sidwaya, Dieudonné Congo de savane Tv, et Adja Sata Bouaré de la radio RTB 2.

« L’originalité du thème, l’actualité, la diversité des sources, la maîtrise du sujet et la qualité du plaidoyer ont été les critères qui ont permis de retenir ces différents lauréats », a expliqué la présidente du jury, Nathalie Sawadogo. 

Les différents « heureux gagnants » sont repartis chacun avec la somme de 1 million de  F CFA et plusieurs gadgets. Ainsi  tout en déplorant le nombre de candidats enregistrés la présidente du jury a remercié les journalistes pour l’intérêt porté à la nutrition. « Nous recommandons que les années à venir qu’il y ait plus de communication autour de l’événement pour permettre une large participation », a-t-elle souhaité.

      Encourager les productions journalistes sur la nutrition 

Selon le ministre en charge de la santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, l’objectif de ce prix c’est d’encourager les productions journalistiques sur la nutrition, l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant. «  Vous jouez un rôle important dans la promotion, la sensibilisation, la protection sur les meilleures options concernant la nutrition des mères et des nourrissons. Vous constituer un maillot incontournable de la chaîne dans le changement de comportement. Voilà pourquoi ce prix », a-t-il expliqué.

Dieudonné Congo, lauréat de la catégorie Magazine en Télévision, a indiqué être animé par un sentiment de joie et de satisfaction. A l’entendre ce prix, il le considère comme un étonnement en ce sens que la compétition était de taille.

«  Je suis étonné, pas parce que je croyais pas à mon œuvre, mais parce que j’étais comme un agneau au milieu des loups. Ce magazine, je l’ai d’abord réalisé en Mooré avec pas mal d’acteurs. Il parle de la nutrition, certes sa réalisation n’a pas été sans difficulté mais au final, tout est bien qui finit bien », s’est-il réjoui. 

Il faut noter que « nêema-lobo » en est à sa première édition. A l’issue des remises de prix, le ministre a affirmé que la prochaine édition sera meilleure, en ce sens que plus de réajustements sont prévues. « Pour la 2ème édition, sont concernées les œuvres produites du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2021. Cher journaliste ensemble protégeons l’allaitement maternel », a lancé le ministre. 

Abdoul Gani Barry

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *