Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara accorde la grâce présidentielle à 3000 prisonniers

445 0

Côte d’Ivoire – Dans son discours à la Nation à la faveur de la célébration du 61ème anniversaire de l’indépendance du pays, le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara a annoncé ce vendredi 6 août 2021 la signature d’un décret accordant une grâce collective à 3000 prisonniers condamnés pour des infractions mineures.

La Côte d’Ivoire célèbre ce samedi 7 Août 2021 ses 61 ans d’indépendance. A la veille de cette célébration, le vendredi 6 Août 2021, dans le traditionnel discours présidentiel en de telles circonstances, le Chef de l’Etat en exercice, Alassane Ouattara a annoncé la remise en liberté de 3000 prisonniers condamnés pour des infractions mineures.

« (…) J’ai procédé également à la signature d’un décret accordant une grâce collective à 3000 de nos concitoyens condamnés pour des infractions mineures», a-t-il indiqué. Il s’est en outre félicité de la libération sous contrôle judiciaire de certains inculpés détenus à titre préventif dans le cadre des procédures judiciaires ouvertes pour complot et atteinte à l’autorité de l’Etat et de la libération également de 69 personnes placées sous contrôle judiciaire à l’occasion de la désobéissance civile qui a été lancée par l’opposition ivoirienne au cours de la dernière présidentielle ivoirienne d’octobre 2020.

A en croire le président ivoirien, cet acte devrait contribuer substantiellement à la décrispation, donc à instaurer un climat de paix dans le cadre de la réconciliation nationale. « Je suis confiant qu’avec l’implication de tous, ce grand chantier de la réconciliation sera conduit avec succès (…) Pour ma part, je ne ménagerai aucun effort pour garantir la paix et la stabilité à nos concitoyens».

Alassane Ouattara et son frère Téné Birahima Ouattara en auto-confinement

Le président ivoirien Alassane Ouattara et son frère, le Ministre de la Défense Téné Birahima Ouattara ont annoncé par voie de communiqué après avoir été en contact avec une personne déclarée positive au Covid-19 et par conséquent, conformément aux recommandations sanitaires en la matière, ont décidé de se mettre en confinement.

Ces deux importantes personnalités ivoiriennes ne devraient donc pas prendre part aux festivités marquées par le défilé militaire de la célébration du 61ème anniversaire de l’indépendance de leur pays.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *