Burkina Faso : Du matériel au profit des structures sanitaires de huit régions

498 0

Ce mardi 10 août 2021, le Burkina Faso a réceptionné 17 véhicules, des ambulances tricycles et motos au profit de huit régions du pays. C’est une dotation venant de la part des partenaires techniques et financiers que sont,  l’UNICEF, l’OMS,  l’Union européenne et la Banque mondiale.

Des véhicules et des motos au profit des régions du Nord, du Centre-Nord, du Sahel, du Centre-Ouest, du Sud-Ouest, du Plateau central, de l’Est et des Hauts-Bassins. Un don des partenaires et financiers à savoir, l’Union européenne, l’UNICEF, la Banque mondiale et l’OMS.

La donation est composée de 17 véhicules, une centaine de motos et des ambulances tricycles. Une initiative qui a pour but de renforcer l’offre de soins de santé au niveau des régions. Il y a également du matériel médico-technique pour renforcer les capacités opérationnelles des structures sanitaires burkinabè.

Le Pr Charlemagne Ouédraogo, ministre de la santé, a signifié que sur cette dotation, l’UNICEF a offert 5 ambulances de type 4X4 et 6 ambulances tricycles pour les régions de l’Est, du Sahel, du Centre-Nord, du Nord et de la Boucle du Mouhoun.

Des ambulances tricycles

La Banque mondiale à travers le programme d’appui au développement sanitaire (PADS) a octroyé 4 ambulances à destination des régions du Centre-Ouest, du Plateau-central et du Sud-Ouest.

Le don de l’Union européenne est composé de 6 véhicules, 51 motos, du matériel médico-technique, des équipements et des blouses destinés aux régions du Nord, de la Boucle du Mouhoun et des Hauts-Bassins.

Des motos

Pour l’OMS, sa dotation est financée par la coopération canadienne. Elle est constituée  de deux véhicules Land cruiser à destination des régions du Centre-Nord et de la Boucle du Mouhoun.

Du point fait par le ministre de la santé, ces donations et leurs affectations dans les localités définies est un pan important pour la population burkinabè qui s’en trouvera couverte, « et qui verra améliorer substantiellement ses capacités d’entrer en contact avec un service de santé, de l’utiliser et d’atténuer un tant soit peu les effets sociaux pervers que nous impose la pandémie de Covid-19, l’insécurité et la crise humanitaire », a-t-il notifié.

Tout en remerciant les donateurs, le ministre de la santé a appelé les bénéficiaires à utiliser le matériel à bon escient.

Pour les donateurs, Dr Alimata Diarra Nama a mentionné que ce geste se traduit par la qualité de la coopération avec le gouvernement burkinabè par l’entremise du ministère de la santé et ses partenaires.

« C’est une reconnaissance des efforts que fait le gouvernement pour assurer des soins de qualité à tous les Burkinabè quel que soit l’endroit où ils se trouvent », a-t-elle indiqué.

Elle a rappelé que ce n’est pas la première fois que les partenaires techniques et financiers fassent un tel geste. Et ce n’est pas une dernière aussi, a-t-elle souligné.

Fatoumata Benon, gouverneure du Plateau-central a, au nom des bénéficiaires, remercié l’UNICEF, l’Union européenne, l’OMS et la Banque mondiale pour le geste.

Elle est convaincue que le matériel reçu va soulager les populations du Burkina Faso.

Willy SAGBE

Burkina 24

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *