La Maison du Burkina à Abidjan : Un R+14 avec 2 sous-sols à livrer dans 15 mois

937 0

L’on aurait attendu cinq bonnes années pour la reprise effective des travaux de la construction de la Maison du Burkina à Abidjan. Le Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’Extérieur du Faso, Alpha Barry, a rassuré sur le fait que les obstacles à la poursuite et à l’achèvement de ce joyau architectural sont levés. Il a procédé ce lundi 9 août 2021 à la pose de la pierre de relance des travaux du chantier. 

Le Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’Extérieur du Burkina Faso, Alpha Barry,  était aux côtés de son collègue de l’Eau et de l’Assainissement, Ousmane Nacro, de l’Ambassadeur du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, SEM Mahamadou Zongo, du Consul général Benjamin Nana et d’autres acteurs en charge du chantier.

Je voudrais rendre hommage à l’architecte Ouango Sawadogo, architecte concepteur, décédé mais qui ici est représenté par son épouse…

Aujourd’hui, c’est une grande joie, car les différents acteurs de ce projet parlent tous le même langage”, a entamé le Chef de la diplomatie burkinabè pour qui l’heure est à l’espoir de voir livrer ce bâtiment dans quinze (15) mois.

Le ministre Alpha Barry a précisé que ”cet édifice s’appelle Maison du Burkina, car il regroupera les services de la Représentation Diplomatique, les services du Consulat Général du Burkina à Abidjan, des appartements et bureaux qui seront mis en location. Il fait, déjà de ce qu’on voit, la fierté du Burkina Faso, dans un quartier chic d’Abidjan’‘.

Le plus difficile est derrière nous. Le grand immeuble (R+14 avec 2 sous-sols) reposé sur des fondations de plus de 20 m de profondeur. Ce qui reste à bâtir, c’est l’habillage architectural et un complément du Consulat’‘, a détaillé Ahmed Maki, au nom des acteurs du chantier avant de rassurer sur le respect de l’échéance.

Pour rappel, le chantier a débuté en septembre 2013. Le permis de construire a été obtenu le 9 juillet 2018 pour un R+ 14 avec 2 sous-sols.

Un comité interministériel a été mis en place par le Gouvernement pour procéder aux négociations des conditions de reprise et d’achèvement des travaux avec les différents prestataires.

Ces négociations tenues à Ouagadougou les 22 et 23 juillet 2021 avaient retenu la date du 09 août pour la reprise des travaux.

Kouamé L-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *