PF/SSRAJ : Ouagadougou célèbre six champions de la planification familiale

481 0

La santé sexuelle et reproductive est une question prioritaire pour bon nombre d’institutions. A cet effet, « The Challenge Initiative » (TCI) s’est mis aux cotés de la mairie de la commune de Ouagadougou. Et ce, afin de financer le projet “Planification Familiale/ Santé Sexuelle et reproductive des Adolescents et Jeunes” (PF/SSRAJ). Et pour mener à bien ledit projet, les parties prenantes ont pu compter sur l’accompagnement de personnes ressources qui ont plaidé en faveur de la planification familiale dans différents fora. Appelés « Champions PF », leurs mérites ont été reconnus ce mardi 10 août 2021 à Ouagadougou. 

Un soutien actif et une promotion de la planification familiale, c’est le travail effectué par les « champions PF ». Des tâches accomplies dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Planification Familiale/ Santé Sexuelle et reproductive des Adolescents et Jeunes » (PF/SSRAJ). Selon les différentes parties prenantes, l’apport de la planification familiale dans le maintien de  santé et le bien-être des femmes et de leurs familles n’est plus un sujet qui fait l’objet de controverse. 

Ainsi donc, des études ont permis de démontrer que la planification familiale a joué un rôle très important dans la réduction de la morbidité et des cas de mortalité des mères et des enfants de moins de 1 an. Une situation qui a conduit à placer la planification familiale au rang de priorité au niveau du Burkina Faso. Des efforts ont permis au Burkina Faso de connaitre des progrès importants au cours de la dernière décennie notamment la gratuité de la planification familiale. 

« C’est avec un réel plaisir que nous accueillons cette distinction »

Malgré ces acquis, la lutte continue, selon les acteurs du projet. Et pour gagner la guerre, ils appellent à « une mobilisation sociale » en faveur de la planification familiale. A ce titre, « l’accompagnement de la plateforme TCI est à saluer », à écouter les acteurs.

Pour la gestionnaire pays de TCI, Georgette Zerbo/Nikiéma, le nombre de champions peut croitre l’année prochaine si les efforts fournis répondent aux critères de sélections : « Nous entendons d’eux, des actions qui vont nous conduire à avoir un environnement politique et social favorable à la planification familiale ».

Du côté des « champions PF », l’on salue cette reconnaissance. « C’est avec un réel plaisir que nous accueillons cette distinction qui nous confère le titre de champions PF de la commune de Ouagadougou. Nous nous réjouissons de cette distinction qui nous honore à plus d’un titre », a déclaré, Rasmata Nadembega/Compaoré, maire de l’arrondissement 12 de  Ouagadougou au nom des « Champions PF ». A travers la réception des écharpes, ils ont souligné que c’est une nouvelle dynamique qui sera inculquée pour l’essor de la planification familiale. 

Selon le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Béouindé, C’est à l’issue de la 1ère phase du projet que les différentes parties ont convenu de sa reconduction. Une situation qui est intervenue à la suite des « bons résultats » engrangés durant cette période. « Nous avons pu doter les centres de santé de matériels de soins, renforcer les capacités des agents de santé et contribuer à lutter contre les infections sexuellement transmissibles », a-t-il expliqué. 

« Des modèles en matière de promotion de la Planification Familiale »

 Selon ses dires, « tous ces efforts ont contribué à améliorer en quantité et en qualité l’offre de services de planification familiale dans nos formations sanitaires ». Pour la 2nde phase du projet, elle couvre la période 2020-2021. Sur le rôle des « Champions PF », il a ajouté qu’ils « sont des modèles en matière de promotion de la Planification Familiale et de da santé sexuelle et reproductive des adolescents et jeunes ».

Revenant sur les critères de sélection, le maire a laissé entendre que les champions ont été choisis « sur la base de leurs actions soutenues qui plaident en faveur de la PF/SSRAJ et de l’espacement des naissances ». Pour la suite de la mission, les « champions PF » ont demandé l’accompagnement des différentes parties prenantes. Selon eux, la question de la planification familiale est « complexe » dans une ville en constante évolution comme Ouagadougou.

« La question de la promotion de la planification familiale ne saurait être l’affaire des champions PF uniquement », a lancé Rasmata Nadembega/Compaoré. Pour cette cérémonie de récompense, ce sont au total 6 personnes qui ont reçu les distinctions. Les récompenses étaient composées d’une attestation, d’une écharpe et d’une enveloppe financière. 

En guise d’information, il faut retenir que le projet « Planification Familiale/ Santé Sexuelle et reproductive des Adolescents et Jeunes (PF/SSRAJ) financé par TCI intervient pour la promotion de la planification familiale à travers des stratégies efficaces dans la lutte contre la mortalité maternelle.  Et ce, dans le but d’aider à créer une politique de planification familiale et un environnement social favorable. La 1ère phase du projet a été mise en œuvre entre la période 2017-2019. 

Basile SAMA

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *