Santé et Technologies : L’AFIDEP s’entretient avec les professionnels des médias

319 0

Les responsables de African Institute for developpement policy (AFIDEP) ont, ce mercredi 11 août 2021, échangé avec les professionnels des médias sur l’ importance de la communication dans la promotion de la plateforme “Health tech” sur les technologies émergentes dans le domaine de la santé en Afrique.

Selon Enerst Tambo, chef du projet, cette problématique reste “capitale” dans le continent africain. D’où la rencontre avec les journalistes pour susciter leur intérêt sur la question.

Nous avons constaté depuis les décennies que l’Afrique souffre de différents fléaux en santé publique. Et le rôle des médias reste capitale dans la transformation des mentalités africaines et l’émancipation de l’Afrique“, a-t-il avancé.

De l’avis d’Enerst Tambo, l’Afrique dispose de toutes les chances pour améliorer sa politique en matière de santé publique grâce aux technologies émergentes. Ce qui lui permettra de poursuivre avec l’engagement collectif dans la promotion du développement, de la recherche et de l’utilisation des nouvelles technologies dans le domaine de la santé.

Particulièrement si nous regardons dans le cas du Burkina, le paludisme reste un problème de santé publique bien plus que le Covid-19. Il existe aujourd’hui de nouvelles technologies comme le flocage génétique qui pourrait être un outil important dans la lutte contre le paludisme“, a-t-il ajouté.

En rappel, la plateforme Health tech a pour but de promouvoir le panafricanisme et encourager la communication ouverte, inclusive et transparente parmi les différents acteurs pour la promotion des technologies émergentes, et de l’engagement des politiques. Ce, afin d’apporter aux africains et aux couches vulnérables, l’amélioration de la qualité de santé.

Willy SAGBE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *