Darfour : La CPI et le Soudan signent un accord de coopération pour juger Omar El Bechir

352 0

Khartoum  (Soudan) – Consécutivement à un accord signé de coopération entre le Soudan et la CPI le jeudi 12 Août 2021, la Cour Pénale Internationale compte ouvrir dans le cadre de la préparation des procès du Darfour,  un bureau à Khartoum, la capitale.

L’objectif étant de faciliter le jugement de l’ex-président Omar El Bechir, accusé de génocide dans le conflit du Darfour.

Le procureur en chef de la Cour Pénale Internationale, Karim Khan, a indiqué ce qui suit : ” Je souhaite déployer une équipe, qui sera basée ici à Khartoum à plein temps. Parce que si l’on ne fait pas partie du peuple, si l’on ne comprend pas les dessous, les complexités et la richesse de l’histoire et de la dynamique du Soudan, nous ne pouvons pas nous acquitter de nos responsabilités pour prouver les cas sans doute raisonnables“, a-t-il déclaré.

L’ouverture de ce bureau doit permettre à La Haye de recueillir sur place des preuves supplémentaires et de constituer le dossier d’accusation contre Omar El Bechir, 77 ans, recherché par la CPI depuis plus de dix ans pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité dans la région soudanaise. En plus de l’ex-président, deux de ses collaborateurs sont également visés par ces recherches pour ces mêmes accusations de crimes de guerre.

A ce jour, il est enregistré 300.000 personnes tuées dans le conflit au Darfour avec 2,5  millions de déplacés.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : Africanews

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *