Le MPP organise la deuxième édition de sa rentrée de l’université de l’hivernage

485 0

En faveur de la journée internationale de la jeunesse qui se tient chaque 12 Aout, le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) tient la deuxième édition de la rentrée de l’université de l’hivernage. C’était le jeudi 12 Aout à Ziniaré. 

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) tient sa 2e édition de l’université d’hivernage à Ziniaré le jeudi 12 aout 2021.

Cette rencontre entre jeunes du MPP se veut un cadre d’échange et de partage d’idéologie du parti, selon le Secrétaire national des jeunes du parti, Dr. Bachir Ismaël Ouédraogo, qui a souhaité que ce cadre d’échange entre militants soit une aubaine pour le renforcement de capacités, de compétences et surtout de partage d’expériences.

« C’est un contexte où on se retrouve pour parler idéologie du parti mais aussi comment, d’une manière ou d’une autre, nous pouvons travailler à voir une jeunesse qui soit non seulement techniquement correcte mais politiquement consciente. Et c’est ce que nous sommes en train de faire. Ce sont des journées de formations, d’échanges, de partage d’expérience aussi pour permettre donc à ces jeunes de se former, de s’aguerrir et d’être de meilleurs militants mais aussi des meilleurs Burkinabè tout court », a-t-il expliqué.


L’occasion faisant le larron, Dr Ismaël Bachir Ouédraogo a lancé un appel de soutien aux Forces de Défense et de Sécurité (FDS) qui au sacrifice de leur vie se battent pour amener la quiétude au sein des Burkinabè.

« Nous avons dans notre exposé attiré l’attention quant au sacrifice suprême de ces jeunes aussi qui sont comme nous, qui abandonnent femmes, enfants, parents pour aller se donner pour la nation. Nous devons avoir dans notre conscience et dans nos activités de tous les jours un regard sur ces jeunes qui sont prêts à se sacrifier pour la nation et de se dire, si des jeunes sont prêts à se sacrifier pour la nation c’est que nous aussi, nous pouvons être utiles d’une autre manière pour que le pays puisse aller de l’avant, pour que le pays puisse être un arbre de paix », a-t-il martelé.

Placée sous le thème « Consolider l’engagement militant des jeunes pour un quinquennat victorieux du président Roch Marc Christian KABORE », cette deuxième édition sera jalonnée par une panoplie d’activités sur 96 heures.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *