Burkina : La présence des forces étrangères «est la source du terrorisme» (Elie Tarpaga)

785 0

La coordination des comités de défense et d’approfondissement des acquis de l’insurrection populaire (CDAIP) de la ville de Ouagadougou a animé un point de presse ce mardi 17 août 2021 à Ouagadougou.

Aux allures de règlement de compte quant à la présence des forces étrangères au Burkina Faso, la rencontre a porté sur la question sécuritaire, la réconciliation nationale et la gestion même du « pays des Hommes intègres ».

« Réaffirmer la position de la CDAIP face à l’accélération et l’approfondissement de la crise multidimensionnelle » a été l’objectif du point de presse animé principalement par Elie Tarpaga, le président de la CDAIP.

Le premier point de cette rencontre a été la question de la présence des forces étrangères au Burkina Faso. « L’insécurité dont notre peuple est victime est un instrument de l’impérialisme, principalement français et des forces politiques », a lancé Elie Tarpaga.

Le président de la CDAIP a indiqué que « la majorité du peuple burkinabè veut et exigera le départ de l’armée française ». Afin de justifier sa position, Elie Tarpaga a estimé que « la présence de l’armée française et de ses alliés américains est la source même du terrorisme ».



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *