200 bourses de formation professionnelle avec le CFPEM-SST

441 0

Dans le cadre de ses activités, le CFPEM-SST va bientôt lancer un programme de formation professionnelle en conduite d’engins miniers et des BTP.

Dans ce programme de formation, le CFPEM-SST a pris l’engagement d’accorder des bourses de formation à au moins 200 jeunes Burkinabè qui désirent se former à la conduite des engins lourds, sur la période 2021-2022.

Cette formation professionnelle doit permettre aux bénéficiaires d’être aptes à opérer différents types d’engins utilisés sur les mines industrielles ainsi que sur les chantiers de BTP. Pour ce faire, elle sera à la fois théorique et pratique, et assortie de stage, en collaboration avec des entreprises des BTP et/ou sociétés minières.

Au regard des objectifs poursuivis et de son domaine d’intervention notamment les mines et les BTP, ce programme de formation professionnelle bénéficie du soutien du ministre des Infrastructures et du Désenclavement, qui a accepté volontiers de parrainer cette initiative du centre.

Monsieur Wendenmanengdha Éric Bougouma a assuré de son soutien au programme en tant que parrain, d’autant que son département est concerné notamment pour les BTP.

Il s’agira de doter les jeunes de compétences professionnelles les rendant aptes à l’emploi, leur ouvrant ainsi des chances pour une carrière dans les mines ou les travaux publics.

Cette ouverture sur de nouvelles perspectives est source d’espoir et participe à la résorption du chômage. Par ce programme, le CFPEM-SST apporte sa contribution à toutes les initiatives visant l’emploi et le bien-être de la jeunesse burkinabè.

Le Président-Fondateur du CFPEM-SST se réjouit de la bonne disposition du ministre Bougouma à soutenir l’initiative.

Depuis 2015, le centre devenu une référence dans le paysage de la Formation professionnelle, surtout en conduite d’engins des mines et de BTP au Burkina Faso, a toujours travaillé en collaboration avec des structures publiques et privées, y compris des départements ministériels comme celui des Mines, celui de la jeunesse, ainsi que des sociétés minières et de Transports.

Aujourd’hui plus de 1 500 jeunes, hommes et femmes, sont passés par le CFPEM-SST, les uns sur parrainage et les autres sur inscriptions personnelles.

Beaucoup d’entre eux font valoir leurs compétences, notamment dans les mines. Le présent programme qui se met en place s’inscrit dans la même dynamique. 

Ibrahim Ouédraogo – Formateur Minier Certifié

Président Fondateur du Cfpem-sst Centre de Formation

Chevalier de L’Ordre de L’Étalon !!!



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *