Burkina Faso : L’ONIDS plaide pour l’effectivité de la couverture sanitaire universelle

452 0

L’organisation pour de nouvelles initiatives en développement et en santé (Onids)  a organisé, le mardi 17 août 2021, un atelier pour mieux appréhender les thématiques « couverture sanitaire universelle et assurance santé universelle » au Burkina Faso.

Au Burkina Faso, les femmes enceintes, les enfants de zéro à cinq ans sont les groupes prioritaires concernés par la couverture sanitaire universelle. Et très bientôt les personnes âgées.

Clémentine Tarnagda, directrice exécutive de l’organisation pour de nouvelles initiatives en développement et en santé (Onids), a signifié que cette session revêt deux facettes.

Premièrement, un lobbying avec le secrétaire technique en charge de la couverture sanitaire universelle afin d’assurer l’effectivité de la couverture sanitaire universelle.

« C’est aussi un atelier qui permettra aux parties prenantes, et à nos partenaires de pouvoir s’approprier les mécanismes en lien avec la couverture sanitaire universelle et l’assurance maladie universelle », a-t-elle agencé.

Clémentine Tarnagda a noté qu’il s’agira également au cours de cette rencontre d’occulter sur ce que renferment les deux thématiques (Ndlr couverture sanitaire universelle et l’assurance maladie universelle) « pour savoir quels sont les états des lieux au niveau Burkina Faso et quels sont les défis et les perspectives ? ».

L’engagement

À l’issue de la session, l’Onids attend l’engagement du secrétaire technique en charge  de la couverture sanitaire universelle et de la société civile pour rendre évidente la couverture sanitaire universelle au « Pays des Hommes intègres ».

Également, au terme de la rencontre, l’Onids compte créer des alliances avec ses partenaires, « pour qu’ensemble nous puissions en tant que société civile assurer la veille citoyenne pour l’effectivité de tout ce qui concerne la planification familiale ».

Selon la directrice exécutive de l’Onids, le Burkina Faso enregistre quelques résultats positifs en ce qui est de la couverture sanitaire universelle.

« Il y a une série de gratuité qui a déjà été entamée pour les femmes enceintes, la gratuité des soins pour les enfants de zéro à cinq ans. Nous avons aussi la gratuité de la planification familiale qui a été décrétée », a-t-elle informé.

Clémentine Tarnagda a affirmé que les résultats enregistrés montrent que le Burkina Faso a entamé un pas important pour qui concerne la couverture sanitaire universelle. Nonobstant, elle a déploré le fait que l’assurance maladie universelle ne soit pas encore effective jusque-là.

« C’est donc tout un plaidoyer, toute une veille pour que l’assurance maladie universelle puisse être effective. Parce que nous savons que c’est un moyen pour atteindre la couverture sanitaire universelle », a-t-elle conclu.

Rappelons que l’Onids est une association burkinabè engagée dans la promotion et la protection des droits socio-sanitaires des personnes notamment démunies.

Willy SAGBE

Burkina 24

 

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *