Burkina Faso : La CENI présente sa nouvelle équipe à la FEME

437 0

La nouvelle équipe de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a entamé une visite de courtoisie aux mandants/Composante de la CENI, ce mardi 24 août 2021 à Ouagadougou. La Fédération des Églises et Missions Évangéliques a été la première structure à accueillir le président de la CENI, Elisé Ouédraogo et son équipe.

Constituée le 29 juillet 2021, la nouvelle équipe de la Commission Électorale Nationale Indépendante, dirigée par son président Elisé Ouédraogo a été ce mardi 24 août 2021 au siège de la Fédération des Eglises et Missions Évangéliques (FEME).

Elisé Ouédraogo est venu présenter son équipe et écouter les attentes de la FEME. « Nous avons trouvé nécessaire de retourner vers les entités qui ont désigné chacun d’entre nous.  Nous avons voulu venir à leur rencontre pour nous présenter pour qu’ils connaissent chacun entre nous, mais aussi qu’ils nous formulent leurs attentes par rapport à la conduite des processus électoraux que nous aurons engager durant le mandat qui nous a été confié », a indiqué Elisé Ouédraogo.

Le président de la CENI s’est félicité de sa démarche. « Je crois que nous avons très bien fait. Parce que ce matin nous avons eu le plaisir d’entendre  ce qu’ils pensent de ce que nous devons faire », souligne-t-il. Le président de la FEME, le pasteur Henry Yé a, à son tour, salué la démarche du président de la CENI et ses commissaires.

« Ça nous va droit au cœur dans la mesure où, en tant qu’autorité religieuse, nous avons ensemble lutté pour que véritablement la CENI puisse être mise en place. Et cela fait beaucoup notre joie de voir cette équipe venir nous rendre une visite de courtoisie », a-t-il indiqué.

Nous leur demandons de défendre les intérêts généraux de la nation”

Tout en réitérant son soutien à l’équipe de la CENI, le président de la FEME a saisi l’occasion pour décliner ses attentes. « Nous leur demandons de défendre les intérêts généraux de la nation. Nous leur demandons de travailler de manière à ce que les résultats qui vont sortir au cours des processus électoraux qu’ils auront à conduire soient des résultats transparents, acceptés de tous », a souhaité Henry Yé.

Elisé Ouédraogo a dit prendre bonne note, tout en demandant l’accompagnement de la FEME dans la prière et les conseils afin de réussir sa mission. « Nous travaillons à avoir des concertations avec l’ensemble des mandants et l’ensemble des acteurs du processus électoral pour que leurs avis et leur manière de voir puissent être pris en compte dans les règles qui encadrent l’ensemble des processus électoraux », a-t-il conclu.

Akim KY

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *