Ouagadougou : Les « agresseurs étrangers ivres » libérés

586 0

Des ressortissants étrangers “ivres” avaient tenté d’agresser un sous-officier de gendarmerie dans la nuit du 24 août 2021 dans les environs du parc Bangr-Weogo à Ouagadougou, au motif que ce dernier avait réussi un dépassement sur leur véhicule, avaient confié des sources sécuritaires à Burkina24.

Pour éviter que ces derniers soient lynchés par les populations riveraines, une patrouille les a transférés dans une des sous unités de la gendarmerie. 

Au terme des investigations, les agresseurs ont été libérés. « Après la vérification de leur identité, ils ont été relâchés le lendemain », a confié ce 28 août à Burkina24 une source au parfum de l’affaire.

Selon Libre Info, ils ont été libérés « pour faute de preuves ». « Il nous revient qu’ils ont agi sous l’effet de l’alcool. Ils sont tous des vendeurs de plats, ils étaient dans une logique de bagarre avec leur victime », a précisé le média en ligne burkinabè. 

L’action des populations qui a contribué à leur interpellation a, par ailleurs, été saluée.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *