Coopération : L’Algérie veut renforcer sa position au Mali et dans le Sahel

343 0

Le ministre algérien des affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a  affiché les ambitions de son pays, d’occuper à nouveau sa position dominante dans la crise malienne et dans le Sahel.

L’hégémonie de l’Algérie avait quelque peu été obstruée par la présence des forces étrangères de la Minusma et de Barkhane au Mali et au Sahel, alors qu’elle était devenue incontournable dans le règlement de ces deux crises.

L’Algérie veut donc reprendre du service et c’est la mission assignée à son ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, arrivé à Bamako avec le nouveau président du Comité de suivi de l’accord de paix d’Alger.

Selon RFI, le message est sans ambiguïté. Alger veut prendre sa position prédominante dans le dossier malien et dans le Sahel en donnant le ton et la cadence à suivre. Le Cémoc, une structure militaire et de sécurité sous-régionale créée par Alger, ne fonctionne quasiment plus depuis l’avènement dans le nord du Mali des forces onusiennes et la création de la force conjointe du G5 sahel.

L’Algérie suit de près la mutation de l’opération Barkhane en opération militaire européenne Takuba qui devrait consacrer le départ des troupes françaises de Kidal et de Tessalit, deux localités maliennes et frontalières à l’Algérie.

Ramtane Lamamra  à Bamako a indiqué à la suite d’une rencontre avec plusieurs autorités maliennes et après avoir participé à une réunion de la médiation internationale dans la crise malienne, que son pays était disposé à contribuer financièrement à la reconstruction de l’armée malienne désormais constituée d’éléments des troupes régulières et d’ex-rebelles.

Certains observateurs estiment que même si la rupture des relations diplomatiques entre l’Algérie et la Maroc n’a pas été évoquée, Alger travaillerait à mettre Bamako dans sa poche sachant qu’Assimi Goïta entretient d’excellentes relations avec Sa Majesté Mohamed VI.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : RFI

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *