Mois de l’arbre : «Page Verte Internationale» reverdit une école maternelle à Ouaga

123 0

L’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Page Verte Internationale/Burkina Faso a reverdi l’école maternelle primaire privée «  Béné- Wendé » de Ouagadougou, avec 40 plantes, ce jeudi 2 septembre 2021. Placé sous le thème « un jeune, un arbre », ce reboisement se veut un tremplin de restauration et de sauvegarde du couvert végétal au Burkina Faso. 

Au regard de l’effritement du couvert environnemental du monde en général et du Burkina Faso en particulier, chacun essaye d’apporter sa partition à travers des reboisements. Ce jeudi 2 septembre 2021, c’était au tour de l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Page verte Internationale/Burkina Faso de mettre sous la terre de Ouagadougou des plantes.

40 pieds composés de plusieurs espèces entre autres des manguiers des papayers, des goyaviers ont été mis sous la terre de l’école maternelle primaire privée «  Béné- Wendé » du quartier Somgandé. L’objectif de ce reboisement, pour les responsables de l’ONG est de contribuer à la restauration et à la sauvegarde du couvert végétal au Burkina Faso. 

Pour Sita Diallo/Traoré, représentante de l’ONG Page Verte Internationale/Burkina Faso, ce verdissage au delà d’une réponse à l’appel du gouvernement, à travers le lancement du mois de l’arbre, est une manière d’initier les jeunes générations à l’idée d’entretenir les arbres au Burkina.

« Nous avons pensé à le faire dans une école afin de faire, des tout-petits, des vecteurs directeurs et porteurs des valeurs écologiques. En d’autres mots, nous voulons susciter l’idée d’éducation environnementale aux tout-petits », a-t-elle expliqué.

La responsable de l’école maternelle primaire privée «  Béné- Wendé » du quartier Somgandé, Bibata Adombazien Kalnogo, par ailleurs deuxième adjointe au maire, a apprécié ce geste envers son établissement. À l’entendre, au regard de l’importance d’un arbre dans ce contexte de changement climatique, planter un arbre c’est planter une vie.

« Nous souhaitons que cette ONG grandisse pour pouvoir répéter ses actions non seulement au Burkina mais également dans d’autres pays du monde. Nous allons mettre un comité en place pour entretenir ces arbres. Au sein de l’école, nous allons nous organiser avec les élèves pour leur suivi. Les voisins seront aussi sollicités pour que la prise en charge de ces arbres ne faille pas », a-t-elle rassuré.

Honoré H Yonli, conseiller technique au ministère en charge du commerce, représentant du ministre Harouna Kaboré, a remercié l’ONG pour cette journée de verdissage. «  Cette journée dédiée à l’arbre est un engagement fort du Président du Faso pour protéger les ressources forestières du pays, d’où le parrainage de cette journée par mon ministre. Au delà de l’engagement du ministre, nous saluons cette ONG car aujourd’hui des arbres sont plantés pour protéger la planète pour les générations à venir », a-t-il salué.


Il faut noter que l’ONG Page Verte Internationale est une organisation à but non lucratif crée conformément à la loi n 60-315 du 21 septembre 1960 du droit ivoirien. Elle est présente pour le moment dans 5 pays d’Afrique et son siège social se situe à Abidjan.

L’ONG  prévoit, entre autres, planter 100 arbres dans différents établissements au Burkina Faso.

Abdoul Gani Barry

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *