Journées portes ouvertes à l’IST : Lumière sur les innovations des étudiants

383 0

L’Institut Supérieur des Technologies (IST Ouaga 2000) ouvre ses portes ce samedi 4 septembre 2021, au public et aux étudiants pour mieux se faire connaitre. Placé sous le thème « Entrepreneuriat de jeune, du discours à l’action », c’est l’occasion pour les premiers responsables de l’IST de procéder au lancement “d’écoles entreprises”, créées en partenariat avec les étudiants. 

Faire de la visibilité sur les talents des étudiants et inciter les populations à solliciter leurs innovations, tels sont les motifs de cette journée portes ouvertes de l’Institut Supérieur des Technologies (IST).

On pouvait alors découvrir à l’exposition plusieurs innovations et réalisations des étudiants : le tracker solaire, la couveuse automatique solaire, le combustible bio, un robot, la plumeuse électrique de volaille et bien d’autres.

Des étudiants présentant leur innovation au public. Une couveuse solaire de production de poussins

« Cette journée vise à se faire connaitre par le public, montrer ce que nos étudiants sont capables de faire et attirer l’attention des autorités et  tous ceux qui peuvent aider à implémenter ces innovations. Il y a des innovations qui sont là, ça n’aurait pas d’intérêt si ces innovations ne sont pas utilisées pour soulager, aider au développement de notre pays », explique le fondateur, Issa Compaoré.

Outre les étudiants, les premiers responsables de l’Institut innovent dans l’enseignement et mettent en place un programme dénommé « mentorship », qui se veut l’un des leviers de l’institut qui va rapprocher l’école de l’entrepreneuriat.

« Aujourd’hui, il y a une rupture entre la vie estudiantine et la vie professionnelle, ce programme permet à un étudiant de bénéficier très tôt de l’expérience d’un homme ou d’une femme de métier afin de se préparer à rentrer dans le monde professionnel », a dit  Abdoul Karim Bandé, directeur du campus Ouaga2000.

Une soixantaine de mentors chefs d’entreprises et de services, accompagnent chacun, deux étudiants majors de leur promotion.

Aussi, cette journée a été l’occasion de lancer quatre projets-entreprises développés par l’école avec les étudiants afin d’allier la théorie à la pratique mais aussi d’en faire une source de revenus pour les étudiants. Il s’agit de l’ouverture d’un restaurant, d’un garage moto, de production de couveuses et de poussins, de production de jus.

Première Jumelle Anita W Sebgo, étudiante en nutrition humaine appliquée, 3e année  

Anita W Sebgo, Première Jumelle, étudiante en nutrition humaine appliquée, 3e année, est en charge du restaurant et la particularité repose sur l’équilibre alimentaire. « Il s’agit d’aider les gens à bien s’alimenter. Les gens savent comment manger mais ils ignorent l’impact de ce qu’ils mangent sur leur santé et nous sommes là pour les aider dans le choix des aliments à consommer », dit-elle.

 

Deux étudiants présentent au public leur innovation. Une plaque solaire mobile qui occupe moins d’espace et captive plus d’énergie parce qu’elle s’oriente en suivant le mouvement du soleil.

Hamidou H. Tamboura, directeur général du Fonds National de la Recherche et de l’Innovation pour le Développement (FONRID), s’est réjoui de ce qu’il a pu constater. « Ce que j’ai pu voir, l’IST est en plein dans cette démarche-là. La jonction de l’école avec la production c’est vraiment ce qui peut faire avancer un pays. C’est une combinaison qui va tenir à mon avis, parce que  les bases sont là ». 

Alain Ouédraogo, représentant le ministre de l’enseignement supérieur, a réaffirmé sa disponibilité et ses encouragements à l’endroit de cette école qui « produit de jeunes Burkinabè dynamiques ». 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *