Politique au Burkina Faso : Le parti AJIR devient MPP

400 0

A l’issue de son congrès extraordinaire tenu du 3 au 5 septembre 2021 à Ziniaré, l’Alliance des Jeunes pour l’Indépendance et la République (AJIR), a décidé d’une fusion de l’AJR avec le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP). 

 Le deuxième congrès extraordinaire de l’Alliance des Jeunes pour la République (AJIR) qui a vu sa clôture dimanche 5 septembre 2021 dans le chef-lieu du plateau-central, Ziniaré, a décidé d’une nouvelle orientation du parti. « La tenue de ce congrès était dans l’optique de voir dans quelle mesure nous pouvons fédérer nos forces pour être plus efficaces sur le terrain. 

Développer également des actions qui peuvent permettre aux camarades de pouvoir mieux contribuer à l’alimentation de la vie politique du Burkina Faso.  C’est dans cette optique qu’au sortir de ces échanges, nous avons tous été en phase sur la nécessité d’aller à une fusion dissolution du parti avec le Mouvement du Peuple pour le Progrès », a indiqué Aboubacar Gamsoré, le président par intérim de l’AJIR.

Aboubacar Gamsoré

Créé en 2014, tel est désormais le sort du parti de Adama Kanazoé après sept ans d’existence. « La fusion dissolution, c’est-à-dire les différentes motions ressorties au niveau de ce congrès-là, c’est une fusion   avec le MPP. Et à l’issue de cette fusion-là naturellement, le parti n’existera plus. Pour cela c’est une fusion dislocation absorption », a clarifié Aboubacar Gamsoré

La motivation de cet acte de fusion est simple, selon Aboubacar Gamsoré. « Nous travaillons tous pour accompagner le président Kaboré, quoi de plus juste d’intégrer cette machine électorale pour pouvoir mieux se positionner et accompagner les actions du gouvernement », a-t-il répété.

Urbain Yaméogo, membre du bureau exécutif national  du MPP, s’est réjoui de la décision de l’AJIR. « Au niveau du MPP, nous sommes d’autant plus heureux que le parti ait pris la décision de fusionner avec le MPP. Pour moi l’AJIR a compris sa mission historique. L’AJIR a compris en toute conscience et en toute responsabilité que l’union fait la force. Ils sont à féliciter », a-t-il exprimé.

Urbain Yaméogo

L’Alliance des Jeunes pour l’indépendance de la République en fusionnant avec le Mouvement du peuple pour le Progrès vise à constituer un grand ensemble de parti politique, une chose qui, selon Urbain Yaméogo, « va peut-être apporter un plus à notre pays que l’émiettement des forces politiques ».

Les deux responsables de l’ex AJIR et du MPP ont confié dès lors que des dispositions et l’analyse des modalités pour finaliser la fusion seront engagées dans les prochains jours pour la concrétisation de leur union.

Pour conclure, cette décision de fusion, “loin de la fin de l’engagement politique et de la mort de l’AJIR” marque, pour Aboubacar Gamsoré « un repositionnement qui n’enlève en rien les idéaux de progrès, de travail, et de démocratie qui anime chaque militant ».

Akim KY

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *