“Faso Money” veut faciliter la circulation financière au Burkina Faso

488 0

Cluster Holdings en partenariat avec MICROFI S.A a lancé ce mardi 7 septembre 2021 un produit digital « FASO MONEY » sur le marché burkinabè. « Faso Money » est une solution digitale de transfert d’argent qui se veut un moyen de facilitation des achats en ligne.

Dans le souci de retenir les ressources financières, Cluster Holdings en partenariat avec MICROFI S.A a mis en place une application digitale de transfert d’argent et d’achat en ligne. 

« Faso Money », puisque c’est d’elle qu’il s’agit, est une solution numérique permettant de relier les opérateurs économiques au client afin de faciliter leurs transactions financières, au moyen digital ou numérique. 

Selon le directeur général de « Faso Money », Ali Kassambo, l’idée de cette application c’est de faciliter la circulation financière au Burkina Faso. À l’entendre, l’utilisation de l’application est « beaucoup » moins chère que les services de transactions déjà existantes au pays.

« Cette particularité se traduit par les tarifs que nous proposons. La particularité c’est que l’application valorise les achats en ligne d’où le développement des annexes en ligne pour que les achats soit déjà possibles sur l’application. Chez nous, nous avons développé un système reliant le client au vendeur afin de minimiser les coûts de la transaction », a-t-il dit.

Adopter les solutions digitales au détriment des transactions physiques 

Selon ses propos, de façon générale, cette application se veut un moyen de réduction des dépenses des clients en évitant le coût d’impression des billets.

« Le système digital permettra l’adhésion de plusieurs opérateurs économiques et cela va leur rapprocher des clients donc faciliter les transactions sans avoir besoin d’imprimer les billets. L’idée c’est de faire en sorte que le Burkinabè adopte les solutions digitales au détriment des transactions physiques afin de gagner en temps et en dépense », a-t-il souligné.  

Concernant les points de transaction physiques, le concepteur de l’application, Wilfred Asah, a indiqué que Faso Money est déjà disponible sur le marché. À l’écouter, 200 points de retrait sont déjà disponibles à Ouagadougou et plus de 700 au Burkina.

« Les transactions physiques sont possibles avec notre nouvelle solution. Il faut dire que déjà l’application est disponible sur Play store car nous insistons  sur le fait que le client soit proche des opérateurs du pays. Vous savez, l’aspect sécurité, nous avons beaucoup insisté sur les failles car des professionnels du pays ont beaucoup réfléchi sur cela », a-t-il rassuré. 

Il faut noter que les promoteurs ont rassuré quant à la multiplication des points de ventes. « Dans quelques jours, nous allons organiser une rencontre pour tester, aux yeux de tous, les performances de l’application pour plus de transparence », a conclu le directeur général.  

Les officiels présents à la cérémonie de présentation ont, tout en saluant l’initiative, appelé à plus de travail pour faire de l’assurance sécuritaire de l’application une réalité et une plus-value de « Faso Money ».

Abdoul Gani Barry 

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *