GGGI forme des acteurs burkinabè

Négociation internationale sur le changement climatique : Des acteurs burkinabè outillés

387 0

Le Global Green Growth Institute (GGGI) ou l’Institut Mondial pour la Croissance Verte en collaboration avec le Secrétariat Permanent du Conseil National pour le Développement Durable (SP-CNDD), la structure focale de la convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, forme les acteurs nationaux sur les mécanismes, les techniques de négociation internationale et la diplomatie climatique du 6 au 10 septembre 2021 à Ouagadougou

Le Burkina Faso, à l’instar des autres Etats membres des Nations Unies, est entré dans la dynamique de prise en compte des préoccupations environnementales et de développement durable dans ses politiques et stratégies nationales de développement. Cette dynamique se poursuit avec une participation active aux grandes conférences sur l’environnement. 

À ce titre, le Burkina Faso participe aux instances internationales des conventions environnementales que sont les Conférences des parties (COP), les organes subsidiaires et les sessions de négociations.

une quarantaine de techniciens de l’environnement verront leurs capacités renforcées
Une quarantaine de techniciens de l’environnement verront leurs capacités renforcées

En effet, les négociations sur le climat particulièrement nécessitent que les pays disposent d’une masse critique de négociateurs avisés pour accompagner leur délégation officielle afin de tirer le meilleur parti.

C’est dans cette optique que le Global Green Growth Institute (GGGI)  en  partenariat avec le Secrétariat Permanent du Conseil National pour le Développement Durable (SP-CNDD) forme les acteurs nationaux sur plusieurs modules.

Il est question des mécanismes climatiques qui sont la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, le Protocole de Kyoto et l’Accord de Paris. Aussi, les manifestations actuelles des changements climatiques, les éléments indicatifs sur les projections climatiques et les actions menées au Burkina Faso.

Un accent particulier est mis sur les techniques de négociation internationale, la diplomatie climatique et les négociations climatiques. Durant cinq jours, une quarantaine de techniciens de l’environnement verront leurs capacités renforcées sur plusieurs modules y compris le cadre juridique international; les instruments financiers. 

Lire également 👉Burkina Faso : GGGI et le SP-CNDD s’impliquent pour une approche programmatique fondée sur la Gestion Axée sur les Résultats (GAR)

Le point focal de la convention cadre des nations unies sur le changement climatique, Do Etienne Traoré, a expliqué que la formation vise à outiller les délégués du Burkina Faso en prélude à la 26e conférence des parties (COP) qui se tiendra du 31 octobre au 12 novembre 2021 à Glasgow en Ecosse.

Il a précisé qu’au cours de cette rencontre  le Burkina Faso négociera auprès d’un certain nombre de groupes notamment le groupe africain sur le changement climatique et le groupe des pays les moins avancés.

Le Global Green Growth Institute (GGGI) forme les acteurs nationaux sur les mécanismes, les techniques de négociation internationales et la diplomatie climatique
Le GGGI forme les acteurs nationaux sur  les techniques de négociation internationale et la diplomatie climatique

« Cette activité est d’une importance capitale parce qu’elle permettra non seulement de lever des financements climatiques au plan international mais aussi elle permettra de mettre en œuvre les actions d’adaptation face aux changements climatiques  et des mesures en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre, cause du réchauffement et du choc climatiques», a affirmé le Coordinateur du projet MRV, le représentant de GGGI, Badou Gilbert Yelemou.

En rappel, la conférence des Parties est l’organe de décision suprême de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), signée lors du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro en 1992.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *