Banque et finance : La SGBF présente son nouveau produit « Product Programs » (PP) à ses clients

404 0
ECOUTER
Voiced by Amazon Polly

La Société Générale Burkina Faso (SGBF) a présenté son nouveau produit dénommé « Product Programs » (PP) à ses clients. Une solution de financement rapide des Petites et Moyennes Entreprises (PME). A l’occasion, les responsables de la Banque ont initié une rencontre d’échanges avec leurs clients ce jeudi 9 septembre 2021 à Ouagadougou. 

La filiale Société Générale Burkina Faso (SGBF) entend s’impliquer dans l’émergence d’un tissu PME performant capable de porter la croissance économique du Burkina Faso.

En effet, consciente des difficultés des PME à savoir des états de financement inexistants ou difficilement exploitables, le manque de visibilité sur l’utilisation des fonds, des risques peu maîtrisés et des demandes de financement inadaptées, la SGBF entend apporter des solutions de financement qui ne se basent pas uniquement sur le bilan financier des PME mais qui prennent également en compte l’environnement global et de la réalité de l’entreprise.

La Société a donc développé un programme de financement spécial qui s’appelle « Product Programs » (PP), à l’attention des Petites et Moyennes Entreprises (PME) qui évoluent le plus souvent dans des environnements informels.

Selon les explications du Directeur commercial Entreprise, Robert Aimé Diallo, ce programme prend en compte non seulement les performances de la PME mais aussi son portefeuille et analyse son historique. Son objectif est « in fine » d’octroyer des crédits aux PME en prenant en compte d’autres critères tels que le bilan.

« Ce Matin on a fait un petit déjeuner avec nos clients grandes entreprises pour leur présenter un produit que nous lançons. C’est un produit qui a pour vocation d’accompagner les Petites et Moyennes Entreprises dans l’exécution de leurs commandes », a-t-il confié.

Robert Aimé Diallo, Directeur commercial Entreprise

Le directeur commercial Entreprise n’a pas manqué d’évoquer l’apport de ces PME dans l’économie nationale, chose qui a motivé la Banque à les accompagner. « Société Générale dans son programme stratégique, a mis au cœur de sa stratégie, la PME. 90% du tissu économique de notre pays est formé de PME. Donc il faut soutenir ces PME », a-t-il informé.

Aimée Roger Diallo a souligné la particularité de cette nouvelle donne de la Société Générale Burkina. A l’écouter, les « Product Programs » sont des financements à court terme répondant à un besoin spécifique et ponctuel destiné principalement aux prestataires de Grandes entreprises.

Comme Innovation, les « PP » ont pour particularité de booster la mise en place de crédit dans les conditions de risque maitrisées à travers une politique de circuit simplifié de crédit qui privilégie l’approche transactionnelle de financement.

Pour Robert Aimé Diallo, l’offre est bénéfique pour les clients. « Ces PME ont souvent besoin de cash pour exécuter leur commande. On a mis en place un dispositif qui permet de leur octroyer ce financement très vite.

Avec un bon de commande, lorsque la domiciliation est validée, il y a un certain nombre de critères, dès que ces critères sont remplis on a un accord donné au client sur 72 heures et en 10 jours maximum le financement est en place sur le compte du client. On compte en faire moins. On fait des avances sur commande, des avances sur facture et aussi des financements d’effet de commerce », a-t-il détaillé.

L’accompagnement de SGBF n’est pas que financier.  « Donc on a plusieurs produits qu’on a lancés dont la maison de la PME qui est une première au Burkina qui accompagne les PME à se structurer en leur donnant des formations, qui leur permettra d’atteindre une taille critique en termes de structuration qui leur permet de faciliter l’accès aux crédits », a ajouté le Directeur commercial Entreprise.

Il a apprécié la qualité des échanges qui ont eu lieu avec les clients ce matin. « Ils nous ont posé leur problématique, on en tient compte. On leur a donné aussi des conseils en termes de dispositif interne pour encadrer un peu, que ce soit en termes de rapprochement bancaire pour encadrer les financements de ces PME », a souligné Robert Aimé Diallo.

Samira Traoré/Nebié, Responsable trésorière Total Burkina

Samira Traoré/Nebié, responsable trésorière à Total Burkina, a apprécié l’offre. « Nous sommes convaincus parce que dans la pratique, dans l’activité que nous faisons avec nos fournisseurs, on utilise déjà les solutions qu’ils proposent. Donc ces échanges nous ont permis de renforcer les relations que nous avons avec la Société Générale », a-t-elle exprimé.

Akim KY

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *