Côte d’Ivoire : Charles Konan Banny a tiré sa révérence

95 0
ECOUTER
Voiced by Amazon Polly

Charles Konan Banny, 78 ans, est décédé ce vendredi 10 septembre 2021 à l’Hôpital américain de Neuilly à Paris en France où il avait été évacué le samedi 4 septembre dernier. Plusieurs sources rapportent qu’il souffrait de complications liées au Covid-19. Il avait été un personnage clé dans la vie politique ivoirienne avec d’importants postes de responsabilité dont celui de Premier ministre.

Charles Konan Banny est né en 1942 à Divo dans le Sud-Ouest ivoirien et est issu d’une famille de planteurs et de hauts fonctionnaires Baoulés de la généalogie de la famille du premier Président de la Côte d’Ivoire. Les études le mènent en France à l’Essec, grande école française de commerce et il revient dans son pays en 1968 où il entre à la Caisse de Stabilisation et de Soutien des Prix des Productions Agricoles, d’abord, puis à l’Organisation Interafricaine du Café dont il est le secrétaire général.

Dès 1976, il accède à son premier poste à la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, BCEAO, pour finalement en être le gouverneur à partir de 1990 succédant à l’actuel Président ivoirien, Alassane Ouattara devenu entre temps Premier ministre en Côte d’Ivoire.

En 2005, il devient Premier ministre en Côte d’Ivoire sous la présidence de Laurent Gbagbo dans un contexte de crise militaire. Il le sera pendant 16 mois.

Alassane Ouattara une fois arrivé au pouvoir en Avril 2011, le nomme président de la « Commission pour le dialogue, la vérité et la réconciliation ». Pendant 3 ans il va diriger cet organe en charge de reconcilier les Ivoiriens. Les conclusions de son rapport ne fait pas l’unanimité de la classe politique.

Récemment, il soutenait un « dialogue national inclusif » tel que décrit par les ex-Présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo.

Charles Konan Banny était marié et père de quatre enfants.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *