clôture de KTV 2021

Kiff Tes Vacances (KTV) : Des jeunes initiés à l’immersion en milieu professionnel

304 0
ECOUTER
Voiced by Amazon Polly

La 3e édition de Kiff Tes Vacances (KTV) avec SUNU Assurances Vie Burkina Faso a pris fin ce samedi 11 septembre 2021 à travers un reboisement dans la ceinture verte à Ouagadougou. Les stagiaires ont planté 150 plants. 

C’est la troisième fois consécutive que SUNU Assurances Vie Burkina Faso organise Kiff Tes Vacances (KTV), une contribution à l’effort de l’Etat burkinabè dans la formation et l’insertion des jeunes diplômés  en milieu professionnel. 

Durant 45 jours, une centaine d’étudiants demandeurs de stage ont été initiés à l’immersion en milieu professionnel, des formations en développement personnel, en techniques de vente et la prise de la parole en public. 

Les stagiaires ont planté 150 plants
Les stagiaires ont planté 150 plants

Anifa Compaoré, représentante des stagiaires KTV 2021, a fait savoir qu’elle a beaucoup appris durant ces vacances. « Nous avons été formés sur des thèmes qui pourront nous démarquer des autres chercheurs d’emploi », a-t-elle signalé.  

Le Directeur général de SUNU Assurances vie Burkina Faso, Jean François Kambou, a indiqué que l’initiative des KTV vise à donner l’opportunité à une centaine de jeunes de faire une expérience professionnelle.

« C’est un programme complet pour permettre à un groupe de centaines de stagiaires de se bonifier. Cette année, nous avons ajouté d’autres types d’activités comme des visites d’entreprises partenaires », a-t-il indiqué.

Il a précisé que parmi les stagiaires, certains ont senti en eux la fibre commerciale et comptent continuer avec SUNU Assurances Vie qui a débuté ses activités depuis 2014, d’autres comptent poursuivre leurs études, et/ou créer leur propre entreprise.   

des attestations de fin de stages et de mérite ont été décerné aux stagiaires
Des attestations de fin de stages et de mérite ont été décerné aux stagiaires

Pour la clôture de KTV 2021, les stagiaires ont décidé de contribuer à la réhabilitation de la ceinture verte à Ouagadougou.

A écouter le Directeur général de SUNU Assurances vie Burkina Faso, la plantation d’arbres participe à l’éducation citoyenne. A cet effet, la commune de Ouagadougou, a octroyé un hectare à SUNU Assurances vie Burkina Faso pour la réhabilitation de la ceinture verte. 

Moussa Belem, 1er adjoint au maire de la commune de Ouagadougou, a remercié SUNU assurances vie pour avoir pensé à réhabiliter la ceinture verte.  

Il a rappelé que la ceinture verte a été érigée en 1974. Des concessions, des écoles, des immeubles y sont érigés au niveau de la ceinture verte. « Nous travaillons à planter des arbres sur les parties non occupées », a fait Moussa Belem. A l’issue du reboisement, des attestations de fin de stages et de mérites ont été décernées aux stagiaires.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *