Burkina Faso : 300 enfants orphelins de militaires scolarisés grâce au projet Go PAGA

266 0
ECOUTER
Voiced by Amazon Polly

Les actions du déploiement national du projet « Go Paga » ont été présentées ce mercredi 15 septembre 2021 à Ouagadougou. Ses actions consistent notamment en la scolarisation de 300 enfants orphelins ainsi que leur assurance maladie à 80% et l’accompagnement  psychologique des veuves et d’un programme d’autonomisation.

Permettre aux ayants droit des militaires tombés au front de bénéficier d’accompagnement,  tel est le but du projet Go PAGA dont la phase pilote a été lancée  le 4 juin  2021. En effet, la phase nationale se déroulera sur 36 mois  à compter du mois d’octobre 2021 à septembre 2024. Selon la responsable de Go PAGA, Fadima Kambou, le 1er objectif était d’offrir l’assurance maladie à tous les orphelins des militaires tombés au front.

« Aujourd’hui je vous confirme qu’à compter du 1er octobre 2021 tous les orphelins des militaires tombés au front pour la défense de la nation burkinabè seront assurés à hauteur de 80% », a-t-elle affirmé.

Fadima Kambou est l’initiatrice du projet Go PAGA. Selon elle, toute veuve de militaire tombé est prise en compte dans ce projet.

Outre cet objectif, 300 orphelins dont la scolarisation est  supérieure ou égale à 40.000 F rentreront dans  un système de parrainage qui permet à des particuliers ou des institutions de prendre des enfants en charge selon leur capacité de financement. Les autres orphelins seront accompagnés, c’est-à-dire auront une enveloppe financière.

En ce qui concerne les veuves des militaires, elles seront accompagnées dans la recherche de leur premier emploi, leur reconversion et la création d’une activité.

« A partir du 1er  octobre, si elles le souhaitent, elles  bénéficieront d’un suivi psychologique et juridique », a déclaré Fadima Kambou.

Selon elle,  l’assurance maladie à toutes les veuves est en cours car il faut une collecte d’informations dans les familles pour la mise en place de la stratégie d’autonomisation. « Il y a également un suivi juridique les mercredis et les jeudis. Pour le suivi psychologique, les professionnels seront déployés sur tout le territoire national », a-t-elle lancé.

Lauréta Ilboudo est l’une  bénéficiaire de la phase pilote. Avec un enfant à sa charge, elle a bénéficié d’un accompagnement psychologique et est placée dans une entreprise pour un stage en gestion de projet.

« Avant je n’arrivais pas à parler de ça . Mais maintenant ça va . J’arrive à m’en sortir. On m’a placée dans une entreprise pour un stage en gestion de projet. Ça se passe bien . Mon employeur paye mes frais de stage», s’est-elle exprimée.

Lauréta Ilboudo est veuve de militaire tombé au front. Elle a bénéficié d’un suivi psychologique et d’un stage en gestion de projet.

La première phase du déploiement national concerne le mois de  septembre 2021 à octobre 2022. Elle consiste en la scolarisation de tous les orphelins pour la rentrée 2021-2022. L’assurance maladie pour les orphelins et les veuves et le suivi psychologique et juridique pour les veuves.

La 2e phase, quant à elle, allant du mois d’octobre 2021 à décembre 2021, il s’agira entre autres de finaliser la mise en place des critères pour l’autonomisation des femmes et du suivi  scolaire des enfants scolarisés (Décembre 2021).

Il est à noter que le projet Go PAGA concerne uniquement les ayants droit des militaires. Toute femme ayant un enfant avec son époux militaire, qu’ils soient mariés légalement ou non, est prise en compte par ce projet.

Go paga est un programme d’insertion économique des veuves et des orphelins de militaires tombés au front pour la nation. Le projet a été lancé le 13 février 2021. Initié par Fadima Kambou, il a pour but d’accompagner les veuves et les orphelins des soldats tombés afin qu’ils puissent mieux s’intégrer professionnellement dans la société.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *