Gestion des litiges fonciers : Me Bénéwendé Sankara chez Appolinaire Compaoré

282 0
ECOUTER
Voiced by Amazon Polly

Le président du Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB), Appolinaire Compaoré, a reçu en audience dans l’après-midi du mardi 14 septembre 2021, le ministre en charge de l’habitat, Me Bénéwendé Stanislas Sankara. Il s’est agi pour le ministre de faire un plaidoyer d’accompagnement dans le cadre de la mise en œuvre du projet de restructuration des zones communément appelées « non loties ».   

Au regard des litiges  fonciers de plus en plus récurrents au Burkina Faso, le gouvernement a entrepris de mettre en place un projet de restructuration des zones périphériques communément appelées « non loties ».

Afin d’avoir la participation des acteurs aussi bien du public que du privé, le ministre en charge de l’urbanisme, Me Bénéwendé Sankara, a décidé de venir présenter ce projet au président du Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB), Appolinaire Compaoré, pour espérer son adhésion à la cause.

Pour le ministre, ce projet est entrepris par le gouvernement et avoisine 800 milliards de FCFA.  Il entend contribuer à résoudre les problèmes liés aux litiges fonciers au Burkina Faso. « Toute la crise en matière de logement, c’est parce il y a une pression urbaine du fait que la population en grande masse malheureusement la plus pauvre vit dans ces zones », a-t-il expliqué. 

Cette visite, selon le ministre, est une manière pour son département de non seulement présenter le projet mais aussi plaider pour l’adhésion du conseil à cette initiative. « Nous attendons du patronat qu’il ait confiance à ce projet, dont les contours ont été expliqués.

Qu’il s’engage à le soutenir sur la philosophie de ce que nous devons compter sur nos propres forces. Donc nous allons d’abord compter sur celle du patronat pour restructurer nos zones. Nous avons eu une oreille très attentive, il y a eu des propositions et conseils qui vont nous permettre d’aller de l’avant dans ce projet  », a-t-il ajouté. 


Le président du patronat, Appolinaire Compaoré, a quant à  lui déclaré avoir pris acte de cette présentation car, a-t-il dit, « de ce qu’il nous a exposé, nous pensons qu’il a raison. Nous, de notre côté, nous allons nous concerter pour voir comment apporter notre touche pour pouvoir consolider ce projet de restructuration ».

Par ailleurs, le ministre  a tenu à rappeler qu’au-delà de cette présentation, un atelier est prévu le 16 septembre 2021 à l’hôtel Silmandé, dans le cadre du projet. A ce titre, il a insisté pour que le conseil soit présent à ce cadre de recueil de propositions.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *