Tribune : « Sur notre propre terre, pourquoi nous rendre étrangers ? » (Poème de Oumarou SAKO)

Ceci est un poème d’un citoyen burkinabè, Oumarou SAKO, sur la situation sécuritaire au Burkina Faso intitulé « Le Burkina nouveau ». 

Le Burkina nouveau

Nous étions le pays des Hommes intègres
Que toute la planète inspirait
Parce que notre modèle était le meilleur
Mon pays était la cité céleste
Car il respirait le  »bon vivre »
Aux riches couleurs
D’après le slogan publicitaire
Le Burkina Faso c’est la destination
À ne pas manquer car nous étions
Les poumons de la distraction
Le CINÉMA que sont
Maintenant ils nous appellent le rouge
Après avoir peint notre facette en rouge
Le rouge c’est le sang
De nos compatriotes innocents
Versé par des terrorisants
De YIRGOU à ARBINDA
La zone se vide
Parce que leur espérance de vie
N’est plus 45 ans comme connue
Mais elle dépend du jour et la nuit
Pourquoi nous exténuer, attrister, décimer ?
Sur notre propre terre
Pourquoi nous rendre étrangers ?
Qui sont ces auteurs et pour quelles causes?
Il faut que nous, BURKINABÉ
Nous ceinturions la table du dialogue
Pour fréquenter l’école
De l’intégrité, de la fraternité…
Pour faire du FASO
L’Empire de l’ELDORADO
Et la destination à ne plus empoisonner.

Oumarou SAKO
Descendant de Sankara

Écouter l’article


B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page