Promotion des biotechnologies agricoles : Trois journalistes burkinabè décrochent des bourses

Les pays membres du Forum Ouvert sur la Biotechnologie Agricole (OFAB) en Afrique ont célébré ce mardi 28 septembre 2021 la Journée OFAB ou « OFAB Day ». A cette occasion, des bourses ont été octroyées aux meilleurs journalistes sélectionnés sur la base d’un appel à projet compétitif pour la valorisation des biotechnologies agricoles. Parmi les journalistes sélectionnés, figurent trois journalistes Burkinabè.

Ce mardi 28 septembre 2021, le monde de la recherche agricole ainsi que des journalistes s’intéressant aux questions agricoles ont marqué une halte pour célébrer la journée dédiée à la valorisation de la technologie agricole en Afrique, dénommé « OFAB Day ».  L’événement qui se tenait à Nairobi au Kenya a vu la participation des 8 pays membres par visioconférence.

La principale innovation de cette édition a été l’octroi de bourse aux journalistes qui se sont distingués par la qualité de leurs projets pour la valorisation des biotechnologies agricoles.

« L’innovation majeure cette année, c’est qu’on a fait une journée pour OFAB que l’on appelle OFAB Day. Et donc on a demandé à tous les journalistes qui ont bénéficié de prix depuis la première édition à ce jour de proposer des petits projets à travers lesquels ils vont continuer à améliorer leurs productions journalistiques sur les questions agricoles ou de sécurité alimentaire », explique le coordonnateur de OFAB-Burkina, Dr Valentin S. Edgar Traoré.

Ces bourses ont été pensées pour accompagner les journalistes dans leur tâche de collecte d’informations liées à la technologies agricoles. « On sait que les journalistes se débrouillent pour pouvoir collecter les informations justes telles que OFAB le souhaite, c’est-à-dire des informations basées sur des arguments scientifiques. Mais ce n’est pas toujours facile d’être aux champs et d’être dans les laboratoires. Ça coûte de l’argent », poursuit le Dr Valentin S. Edgar Traoré.

Les trois journalistes burkinabè bénéficiaires de la bourse ( au premier plan en bas) posant avec des chercheurs, journalistes et membres de OFAB-Burkina

Parmi les journalistes dont les projets ont été financés, figurent trois journalistes burkinabè. Il s’agit de Maxime Kaboré du journal en ligne Burkina24 et de Jean Ives Nébié du Journal Info Sciences Cultures dans la catégorie Presse écrite et en ligne,  et de Moumouni Barro de la RTB/télé pour la catégorie télé.

En rappel, le Forum Ouvert sur la Biotechnologie Agricole en Afrique est présent dans huit (08) pays dont : le Kenya, l’Ouganda, l’Ethiopie, la Tanzanie, le Nigéria, le Ghana, le Mozambique et le Burkina Faso.

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page