Musique : Bibiche Sérénité sort sa « confirmation »

L’artiste ivoirien vivant au Burkina Faso, Bibiche Sérénité, a sorti officiellement son deuxième album Zouglou, intitulé « Confirmation », ce dimanche 3 octobre 2021 à Ouagadougou. L’album de huit titres se veut une consécration de la performance artistique de l’artiste.

« Confirmation » pour la seule raison que Bibiche Sérénité devrait confirmer son talent et l’inspiration qui l’anime depuis son sacre au Kundé en 2019. « Je confirme tout ce qui est talent en moi », a clamé Bibiche Sérénité.

L’album est riche en couleurs, en messages et en mélodies. L’artiste s’est exprimé sur des rythmes qui fusionnent le Zouglou, le binon et le warba. Le meilleur artiste étranger vivant au Burkina au Kundé 2019 réaffirme son attachement à sa terre adoptive qui est le Burkina Faso.

L’album aborde principalement des thématiques relatifs à la paix, la solidarité, l’intégration, etc. Un client d’œil a été fait aux Forces de défense et de sécurité (FDS) du Burkina Faso qui sont engagées dans la lutte contre l’insécurité.

Le titre phare « Enfant préféré de Dieu » est le fruit d’une collaboration entre Bibiche Sérénité et le groupe Bénédiction de la Côte d’Ivoire. Pour Bibiche, il faut garder espoir en Dieu. « Les gens ont besoin d’un message d’espoir. Il faut savoir que tu es un enfant préféré de Dieu. Si tu n’étais pas son préféré, il n’allait même pas permettre ta naissance », a laissé entendre l’artiste.

Aussi, l’artiste a tenu à traduire sa reconnaissance aux bonnes volontés qui font beaucoup pour le Burkina Faso et aussi sa personne. Mais il clarifié sa position idéologique. « Je suis apolitique bien que j’ai cité des noms de certaines personnes politiques qui sont des fils du Burkina Faso », a expliqué l’artiste.

L’album enregistré en Côte d’Ivoire se veut un outil d’intégration sous régionale et un tremplin pour une carrière musicale réussie pour Bibiche Sérénité.

Akim KY

Burkina 24

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page