Côte d’Ivoire : Patricia Zoundi Yao élue Présidente du Mouvement des PME

ECOUTER
Voiced by Amazon Polly

Côte d’Ivoire – Patricia Zoundi Yao, chef d’entreprise, a annoncé le 23 juin, sa candidature à la présidence du Mouvement des petites et moyennes entreprises (Mpme). L’élection à la tête de cette faîtière qui a eu lieu le 1er Octobre 2021, à la Maison de l’Entreprise sise au Plateau fait d’elle la nouvelle présidente du MPME. 

En juin dernier, face à la presse lors de l’annonce de sa candidature à la présidence du Mouvement des petites et moyennes entreprises (Mpme), à Abidjan-Marcory, la désormais présidente de cette organisation, Patricia Zoundi Yao a, au nombre des ambitions promis œuvrer « à l’épanouissement personnel des chefs pour que leurs entreprises se portent bien comme eux. Dans le même temps, nous comptons relever le défi de l’autonomie financière du MPME ».

L’occasion est alors donnée à cette battante femme et chef d’entreprise, fille de Mitibkièta Jean De Dieu, ex-consul honoraire du Burkina Faso à Soubré (Sud-Ouest ivoirien) décédé le dimanche 11 juillet 2021 à Ouagadougou, de concrétiser son programme de campagne alors qu’elle est considérée par ses pairs comme la  « solutionneuse des problèmes ».

Avant cette élection, Patricia Zoundi Yao était la vice-présidente du Mpme depuis 2012. Désormais, elle entend mettre en place un Observatoire des marchés publics, accompagner les Pme sur les marchés régionaux de la Cedeao, la Zlecaf, et mener une réforme fiscale en plus d’opérationnaliser le dispositif de soutien au financement des Pme.

« L’accès au financement est une priorité pour nous. Nous continuerons à échanger avec les banquiers dans ce sens. Bien que le besoin reste énorme, nous ferons en sorte d’augmenter le taux de financement des Pme », avait-t-elle rassuré.

Elle est également membre de la Commission financement du secteur privé de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci) depuis 2018. En 2016, elle a reçu le Prix national de la qualité et bien avant en 2014, elle avait été distinguée par le chef de l’Etat ivoirien avec le prix d’Excellence de la Présidence de la République de Côte d’Ivoire dans la catégorie entrepreneuriat des jeunes en 2014.

« Les chantiers sont énormes et le potentiel de nos PME est immense. Dans ce processus, il n’y a pas de perdant, il n’y a que des PME qui gagnent en maturité, une économie nationale plus solide et des emplois qui se créent. Nous invitons donc les PME à nous rejoindre pour ensemble écrire cette belle histoire. Nous nous mettons au travail dès maintenant et nous vous donnons rendez-vous dans trois mois pour le bilan de de nos 100 premiers jours (…) », a confié la nouvelle présidente du Mouvement des petites et moyennes entreprises (Mpme) à la suite de son élection.

Patricia Zoundi Yao est reconnue pour son engagement pour les questions touchant à l’entreprenariat et la valorisation des agricultrices en milieu rural, ce qui fait d’elle une « serial entrepreneure ».

Elle est la fondatrice de Canaan Land, une entreprise sociale basée en Côte d’Ivoire et qui forme les producteurs aux techniques agricoles durables et d’une start-up qui vise à rendre les services financiers, en particulier le transfert d’argent, accessibles à toutes les couches sociales.

Patricia Zoundi Yao est la fille de Mitibkièta Jean De Dieu, ex-consul honoraire du Burkina Faso à Soubré (Sud-Ouest ivoirien) décédé le dimanche 11 juillet 2021 à Ouagadougou. De 1991 à 2018, année de la fin de sa mission, il avait été reconnu pour ses actions de défense des intérêts des ressortissants burkinabè de sa juridiction.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU 

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire 



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page