FESPACO : L’ambassade des USA offre du matériel sonore et cinématographique

ECOUTER
Voiced by Amazon Polly

L’ambassade des USA au Burkina Faso a apporté son soutien au FESPACO en lui offrant du matériel de sonorisation et de cinématographie. La remise de ce matériel a eu lieu ce jeudi 07 octobre 2021 au siège du FESPACO. 

C’est un don d’une valeur de 25 mille dollars américains que l’Ambassade des USA a offert au FESPACO. Il s’agit, entre autres, des tables de mixage, des processeurs audio, des amplificateurs audio et des haut-parleurs.

Sandra Clark, ambassadrice des USA au Burkina Faso, a laissé entendre que ce don traduit l’engagement de son pays pour le développement et la formation des futurs réalisateurs et artistes burkinabè. « C’est le lieu pour nous de saluer le travail du FESPACO dans ce domaine. Il est important de donner aux voix récentes et nouvelles les compétences nécessaires pour documenter, développer et raconter leurs histoires », a-t-elle dit.

Sandra Clark a expliqué que le cinéma n’est pas le seul moyen pour faire rêver un public. Selon elle, il est un canal artistique qui permet de partager des histoires communes à travers le regard du réalisateur.

« Nous allons mobiliser les acteurs du cinéma d’Afrique et des États Unis  pour les échanges dans le but de contribuer au partage de connaissances et d’enseignements importants sur l’industrie  cinématographique indépendante et contemporaine », a-t-elle signalé.

 

De ce fait, les USA espèrent que ce travail de médiation leur permettra de forger des liens entre les réalisateurs et producteurs africains et leurs homologues américains, « et que ces liens déboucheront sur de futurs partenariats ».

La diplomate américaine a aussi signalé que son pays entretient de solides relations de coopération dans les domaines de la culture, de l’éducation avec le Burkina Faso à travers plusieurs programmes.

« La diplomatie culturelle est importante pour tisser des liens entre les peuples de nos deux pays. En retour ces liens  permettront d’approfondir notre compréhension mutuelle. Dans notre monde de plus en plus interconnecté, cette compréhension mutuelle est d’une importance vitale », a-t-elle relevé.

Moussa Alex Sawadogo, délégué général du FESPACO, a affirmé que ce don arrive à point nommé du fait qu’il permettra de présenter aux spectateurs les films sélectionnés dans les meilleures conditions.

Willy SAGBE

Burkina 24 



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page