Burkina Faso : Le CERPAMAD accompagne l’ONI dans la formation de ses agents

ECOUTER
Voiced by Amazon Polly

Le Centre de recherche panafricain en management pour le développement (CERPAMAD) et l’Office National d’Identification (ONI) ont signé un accord de partenariat ce vendredi 8 octobre 2021 à Ouagadougou. Ce partenariat vise à former et à renforcer les capacités des agents de l’ONI. 

Soucieux de pérenniser son appui dans le domaine de la formation, le CERPAMAD a décidé de signer des conventions avec des structures et organisations. C’est dans ce cadre que la présente convention est signée avec l’Office National d’Identification (ONI). Selon Moumouni Séré, Directeur Général du CERPAMAD, cette signature intervient dans l’optique d’accompagner l’effort de l’état en matière de formation.

« A ce titre, nous finançons partiellement les frais de formation pour encourager les cadres au niveau de l’administration, que ce soit du public ou du privé et pour permettre de rehausser le niveau des compétences qui aujourd’hui demandent de plus en plus à être révisées », a-t-il ajouté.

Pour lui, il est important qu’en tant que structure citoyenne que « nous puissions apporter notre contribution notamment en matière de formation dans le plus de spécialités pour permettre à ce que ces institutions puissent encore mieux rayonner ». Et ce, dans un contexte marqué par une évolution dans les domaines technologiques et de la gestion. Il entend alors amener son institution à jouer sa partition vers un avenir meilleur. 

Les avantages de cette signature sont à deux niveaux, a rappelé Kayaba Aristide Béré, Directeur Général de l’ONI. « D’une part au niveau financier, le CERPAMAD s’engage à nous accorder des facilités financières, une réduction de 50% des frais de formations. Cela est très important pour les agents quand on connait le coût de formation à ce niveau de formation qualifiante. C’est un excellent avantage qui nous est ainsi apporté », a-t-il laissé entendre. 

Au-delà de cet avantage pécuniaire, il y a un avantage lié aux renforcements des capacités des cadres de l’ONI. Selon ses dires, les agents ont besoin d’une mise à jour continuelle afin de « répondre toujours présent aux impératifs techniques et managériaux ».

Aminata Catherine SANOU (stagiaire)

Burkina 24 



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *