FESTANG 2021 : Pour la réconciliation nationale et le vivre ensemble

Du 27 au 31 octobre 2021, se tiendra au stade olympique de Naaba Baongho de Tanghin la 5 ème édition du «  FESTANG » de  l’Association Tanghin Festival (ATF). Les couleurs  des activités de cette édition ont été annoncées, ce jeudi 7 octobre 2021 à Ouagadougou.

«  Contribution des acteurs de la culture au processus de réconciliation nationale et de cohésion sociale » est le thème retenu pour la 5 ème édition de Tanghin Festival (FESTANG) qui se tiendra du 27 au 31 octobre 2021, dans le quartier Tanghin de Ouagadougou.

«  Le thème, nous l’avons choisi en lien avec l’actualité du pays. Donc nous allons réunir les acteurs culturels et ceux du ministère de la réconciliation autour de la conférence publique que nous allons tenir et parler des sujets en lien avec la cohésion sociale  », a expliqué, d’entrée, Assami Kaboré, responsable de la commission communication du comité d’organisation.

Au programme de cette édition, au-delà des cérémonies d’ouverture et de clôture, 6 activités sont prévues au stade olympique de Naaba Baongho de Tanghin . Il s’agit d’un cross populaire, une foire d’exposition, une scène de prestations artistiques, une formation sur les techniques d’élevage à l’endroit des jeunes, une conférence publique en lien avec le thème de l’édition et des activités sportives.

Boukaré Tarbagdo, responsable logistique du comité d’organisation 

Selon Boukaré Tarbagdo, responsable logistique du comité d’organisation, toutes ces activités prévues auront pour objectif de contribuer à un climat social favorable tout en prônant le vivre ensemble. « Le FESTANG 2021 veut éveiller la solidarité, le goût du meilleur vivre ensemble chez nos festivaliers et obtenir d’eux un sérieux engagement à participer à l’édification de la patrie commune en apportant chacun sa pierre à la réalisation de la cohésion sociale », a-t-il ajouté.

Il faut dire que le FESTANG  en est à sa 5 ème édition. Pour les organisateurs, les éditions précédentes ont été un succès. A entendre Boukaré Tarbagdo, afin de poursuivre sur cette lancée, plusieurs innovations seront au programme des activités.

A ce titre, il a cité comme innovation, la participation des FDS, celle du ministère en charge de la réconciliation nationale, la valorisation du pagne traditionnel, la formation en aviculture étendue sur 4 jours contrairement aux autres éditions.

Tout en remerciant les partenaires pour leur accompagnement, le comité a insisté sur le fait que cette édition sera un cadre de promotion culturelle,  du vivre ensemble, d’apprentissage. A cet égard, le responsable logistique a appelé la jeunesse  à une participation massive.

Par ailleurs, les membres ont aussi indiqué qu’aux prochaines éditions, ils entendent toucher toute la ville de Ouagadougou et pourquoi pas tout le Burkina Faso si les moyens le permettent.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page