FILEP 2021 : La résilience des médias face aux crises sanitaire, sécuritaire et politique

Le comité d’organisation du Festival International de la Liberté d’Expression et de la Presse (FILEP) a présenté le programme des activités de la 9e  édition de ce festival prévu du 10 au 13 novembre 2021. C’était ce jeudi 7 octobres 2021 à Ouagadougou. « Au carrefour des crises sanitaire, sécuritaire, politique et des mutations techno-logistiques, construisons des médias résilients au service des citoyens africains », est le thème retenu pour cette 9e  édition du FILEP. 

L’objectif recherché à travers le thème général « est de poser le débat et appeler à la réflexion et à l’introspection sur la résilience des médias face à diverses crises et mutations qui assaillent la profession », s’est exprimé d’entrée Siriki Dramé, le président du comité de pilotage.

Pour lui, à cette 9e édition, il s’agira d’entrée de jeu de la conférence inaugurale qui traitera du thème « Face aux crises multidimensionnelles et les mutations technologiques, quels médias pour l’Afrique ? ». Elle sera animée par Abdou Latif Coulibaly, un des pionniers du FILEP.

A la suite du programme, plusieurs activités sont prévues, entre autres des panels, des projections de films, des visites touristiques, des activités sportives le tout couronné par la soirée gala marquant son apothéose.

« Par ailleurs pour cette 9e édition, il y aura 4 catégories au niveau du prix Norbert Zongo c’est-à-dire la catégorie radio, télé, presse en ligne et presse écrite et chaque prix sera doté de 03 récompenses, le trophée en or, en argent et en bronze. Le cerveau d’or sera le meilleur entre les 04 et il sera accompagné de la somme de 1 million de FCFA », a souligné Sidiki Dramé concernant la particularité de cette édition.

En rappel, pour l’édition de cette année, le concours a enregistré 97 candidatures, venues de plusieurs contrées d’Afrique. A entendre le président du comité, c’est un nombre de candidatures record, dû sans doute, au fait que le prix touche désormais tout le continent.

« Il faut noter qu’au cours de cette 9e édition, comme innovation, se tiendra une rue marchande afin d’apporter une touche populaire à cet événement », a-t-il ajouté.

Pour le responsable de la commission communication du FILEP, Boukari Ouoba, « aux éditions précédentes, la presse nationale s’est limitée aux cérémonies. Alors que le FILEP c’est bien au-delà des cérémonies. La cérémonie, c’est l’habillage. Le contenu, lui-même, c’est le colloque. On a trois jours de colloque avec des panels en simultané sur des thèmes très intéressants », a-t-il insisté.

Le festival  se tient du 10 au 13 novembre 2021, à Ouagadougou. A ce titre, le responsable de la commission communication a appelé une mobilisation autour de l’événement au regard de la pertinence des communications prévues.

Catherine SANOU (Stagiaire)

Burkina 24

Écouter l’article


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page