Migration aux USA : Haïti condamne des propos « racistes » de Trump

Haïti a dénoncé les propos « racistes » de l’ancien président américain Donald Trump, qui a assuré que l’entrée de migrants de ce pays aux États-Unis mettait les Américains en danger face à la pandémie de Sida.

« Haïti a un énorme problème avec le Sida. Beaucoup de ces personnes ont probablement le Sida et elles entrent dans notre pays et nous ne faisons rien », a déclaré l’ancien président américain sur Fox News, informe l’AFP. L’ambassade Haïtienne  a  qualifié : « c’est comme un vœu de mort pour notre pays », toujours selon AFP.

L’ambassade d’Haïti  a condamné ces déclarations « racistes et sans fondement concernant les migrants haïtiens, en particulier, et la population haïtienne en général, de Monsieur Donald J. Trump », lit-on sur AFP. 

Par ailleurs, l’extrait de son communiqué relayé par l’agence relate que ces « vils »  propos ne viseraient qu’à semer la haine et la discorde contre les migrants.

L’arrivée en mi-septembre, de plus de 30 000 migrants dont une majorité d’Haïtiens, sous un pont à la frontière entre le Mexique et le Texas a placé l’administration Biden sous le feu des critiques de la part des républicains, qui accusent le président d’avoir causé un « appel d’air » en assouplissant les politiques migratoires de son prédécesseur Donald Trump.

Il faut dire qu’en moins de trois semaines, plus de 7500 migrants haïtiens dont 20 % d’enfants ont été expulsés par les services migratoires des États-Unis qui ont affrété 70 avions vers la capitale Port-au-Prince et Cap-Haïtien, la deuxième ville du pays. « Les personnes civilisées […] ne devraient pas rester indifférentes face à cet énième dénigrement du peuple haïtien par l’ancien président Trump », a considéré l’ambassade Haïtienne. 

Lors d’une réunion privée en janvier 2018, le chef d’État avait qualifié Haïti et plusieurs nations africaines de « pays de merde ». Il faut également noter que 70 vols vers Port-au-Prince soit plus de 7500 migrants haïtiens ont été expulsés par les États-Unis

Écouter l’article


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page