Qatar 2022 : Marquer plus de buts pour éviter des « calculs chinois» (Fessal Tapsoba)

Les Etalons du Burkina Faso ont eu du mal en première période face aux Requins de la mer rouge de Djibouti. Malgré tout, ils se sont imposés 4 à 0 le vendredi 8 octobre 2021 au Grand Stade de Marrakech. Abdoul Fessal Tapsoba, auteur d’un doublé, a permis aux Etalons de trouver le chemin des filets.

« C’était un match difficile en première période parce que l’équipe de Djibouti était venue défendre. Elle ne sortait pas. C’était un peu compliqué de trouver des espaces », analyse Abdoul Fessal Tapsoba.

L’attaquant du Standard de Liège reconnait que son but a permis aux Etalons de se créer plus d’espaces : «  Le but à la fin de la première période a permis à Djibouti de se projeter vers l’avant et on a eu de l’espace pour tuer le match. On est contents ».

Si Djibouti est un adversaire abordable pour le Burkina Faso, Tapsoba s’attend à un adversaire plus difficile. Il s’agit de l’Algérie, championne d’Afrique en titre.

« C’est une course. Et la course, c’est contre l’Algérie et non contre Djibouti et le Niger dit-il avant de poursuivre, si on peut mettre dix, il faut mettre dix parce qu’après, ce sont des calculs chinois. Le prochain match contre Djibouti, il faut mettre plus de buts pour élever le score ». Le prochain match est prévu le lundi 11 octobre 2021 au Grand Stade de Marrakech. 

Écouter l’article


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page