Ouagadougou : Les jeunes de l’église « Camp de Prière Shiloh » au secours des orphelins à Nagrin

Les jeunes de l’église « Camp de Prière Shiloh » ont laissé parler leur cœur ce samedi 09 octobre 2021, en apportant leur soutien aux orphelins au quartier Nagrin de Ouagadougou.

Les jeunes apportent leur soutien aux orphelins à Nagrin, en leur offrant du savon, des habits et des chaussures. Le vice-président des jeunes de « Shiloh », Salomon Soussoukpo, a expliqué qu’ils ont voulu par ce geste entrer en conformité avec la parole de Dieu qui recommande de soutenir les plus démunis comme le dit l’évangile de Matthieu dans son 25e chapitre, les versets 41 et 42.

« Car j’ai eu faim, et vous ne m’avez pas donné à manger; j’ai eu soif, et vous ne m’avez pas donné à boire; J’étais étranger, et vous ne m’avez pas recueilli; j’étais nu, et vous ne m’avez pas vêtu; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité« , a-t-il paraphrasé la Bible.

Selon lui, c’est une joie pour eux (ndlr les jeunes de « Shiloh ») d’avoir accompli cet acte de foi en apportant leur soutien aux orphelins qui sont dans le besoin. « Il n’y a pas de plus grande joie que de voir votre geste trouvé les gens qui sont dans le besoin. Malgré la modestie du geste pour ces petits enfants, il est d’une grande importance. Vraiment, nous sommes contents de leur avoir donné du sourire« , a-t-il commenté.

Dr Macaire Aoué, responsable de l’orphelinat, s’est dit touché par le geste des jeunes de cette église. Des élèves en majorité qu’ils sont, leur geste est vraiment louable, note-t-il. « Il n’y a pas longtemps, nous venions d’offrir les fournitures scolaires aux enfants. Là encore, je suis surpris par ce geste important des jeunes de Shiloh, je suis vraiment content. Notre prière est que Dieu les bénisse en retour« , s’est-il réjoui.

Il a salué le geste des jeunes du Camp de prière Shiloh qui, selon ses propos, arrive à point nommé et vient couronner le travail qu’il entreprend jour après jour. « On a au moins 70 enfants, je salue encore une fois de plus ce geste. Dieu est content quand on s’occupe des orphelins. Dieu m’a mis à cœur de créer cet orphelinat, je souhaite que les uns et les autres continuent de venir s’associer à moi pour soutenir ces enfants« , a-t-il ajouté.

Au nom des bénéficiaires, Djeratou Nikiéma, veuve et mère de quatre enfants, a remercié les jeunes de Shiloh pour ce soutien. Elle s’est dit touchée par le fait que des jeunes dont la plupart sont des élèves aient une idée pareille qui contribue à donner du sourire aux personnes se trouvant dans le besoin.

Elle a prié pour que Dieu les récompense pour leur geste combien louable. Après, leur geste, les jeunes du « Camp de prière Shiloh » ont  partagé un repas avec les enfants.

Willy SAGBE
Burkina 24

Écouter l’article


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page