G5 Sahel : La BAD obtient un financement de 150 millions $ pour fournir de l’électricité grâce à l’énergie photovoltaïque

La Banque africaine de développement (BAD) a obtenu 150 millions $ de financement pour son projet « Desert to Power G5 Sahel ». L’annonce a été faite le 9 octobre 2021.

A travers le projet « Desert to Power », la Banque africaine de développement (BAD) veut fournir de l’électricité dans onze pays du Sahel, d’ici 2030, grâce à l’énergie solaire photovoltaïque.

Le 9 octobre 2021, la BAD a obtenu un financement de 150 millions $ du Fonds vert pour le climat (GCF) dans l’optique de soutenir les efforts des pays du G5 Sahel dans l’installation de capacités de production d’électricité. 

Alors, le mécanisme se décline en trois axes. Il s’agit du volet investissement dans le développement des solutions de stockage, de la construction de nouvelles centrales solaires et de l’assistance  technique.

Au total, 966 millions $ devraient être mobilisés sur sept ans afin de permettre au Mali, à la Mauritanie, au Tchad, au Burkina Faso et au Niger d’adopter un mode de production d’électricité qui génère peu d’émissions de gaz à effets de serre. Selon la BAD, l’initiative Desert to Power G5 devrait réduire les émissions de 14,4 millions de tonnes équivalent de CO2.

En rappel, la facilité Desert to Power G5 fait partie de l’initiative phare de la BAD en matière d’énergie renouvelable. Cette dernière, dotée de 20 milliards $ et déployée dans onze pays de la bande sahélienne, doit permettre l’installation d’une capacité de production de 10 gigawatts d’énergie solaire photovoltaïque d’ici 2030. Cela fournira de l’électricité à 250 millions de personnes, par le biais de projets publics, privés, en réseau et hors réseau.

Source : (Agence Ecofin)

Écouter l’article


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page