Gnagna : Des individus armés exigent le retour des élèves déplacés dans leurs familles (AIB)

Des terroristes menacent de chasser des populations dans trois villages de la Gnagna, dans la région de l’Est, si elles  ne ramènent pas à bonne date, leurs enfants  qui ont fui l’insécurité pour poursuivre leurs études ailleurs, informe l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Des individus armés ont sillonné du 8 au 10 octobre 2021, les villages de Boukargou,  Bouli et Santiari dans la commune rurale de Koalla, dans la Gnagna, selon l’AIB.

« Ils ont donné un ultimatum pour qu’on ramène les élèves déplacés internes inscrits dans les chefs-lieux de commune de la province de la Gnagna dans leurs familles respectives », a écrit l’agence.

Un témoin a confié à l’AIB que les agresseurs ont regroupé les populations pour leur interdire de collaborer avec l’administration.

La dégradation de la situation sécuritaire a engendré la fermeture de 107 établissements d’enseignements primaires publics et privés et de 12 établissements d’enseignement post primaire et secondaire dans la province de la Gnagna.

Écouter l’article


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page