L’association Beogneere visite les écoles de Gourga et Soussou à Ouahigouya

L’association Beogneere a effectué une série de visites dans les localités de Gourga et de soussou, le lundi 11 octobre 2021. Ces visites étaient dans l’optique de voir l’état des infrastructures réalisées par ladite association.

Les membres de l’association Beogneere se sont rendus dans la province du Yatenga, le lundi 11 octobre 2021. L’école primaire Windpuire de gourga et l’école de soussou étaient les points concernés  par cette série de visites.

L’association Beogneere dans sa démarche de rendre les conditions des enfants meilleures, a réalisé des infrastructures dans la province du Yatenga. Ainsi trois salles de classe, une cuisine et un forage ont été construits à Gourga. Et pour la localité de Soussou, trois salles de classe, un forage et une salle administrative ont été réalisés.

C’est au regard des nombreuses écoles sous paillote qui n’offrent aucun confort aux élèves que l’association Beogneere a jugé utile d’améliorer les conditions d’apprentissage des élèves. Pour Alexis Ouédraogo, directeur de l’école Wendpuire, ces bâtiments sont les bienvenus en ce sens, qu’ils ont permis de recruter un nombre élevé d’élèves, comparé aux années précédentes.

« Ces bâtiments pour nous, représentent beaucoup, parce que si on voit cette année, l’année passée nous étions à 529 élèves et cette année nous sommes à 917, donc vous pouvez imaginer aisément ce que ces bâtiments représentent pour nous. Ces bâtiments nous ont même permis de congestionner les classes, au lieu que 200 élèves se retrouvent dans la même classe, on divise pour que ça soit 120 par classe par exemple. Là ça permet de gérer un tant soit peu nos effectifs », s’est réjoui Alexis Ouédraogo.

des salles construites par l’association Beogneere

« On ne dira pas qu’on a réalisé nos rêves mais ce qu’on fait déjà est positif »

A entendre Alizèta Ouédraogo, présidente de l’association Beogneere, la décision de venir en aide à ces enfants est née des difficultés éducatives en Afrique mais surtout au Burkina. Après ces infrastructures réalisées au profit des enfants, elle ne peut qu’être débordée de joie.

« Au regard des difficultés éducatives en Afrique et surtout dans mon pays, j’ai décidé donc avec des bonnes volontés, de venir en aide à mes jeunes frères et sœurs qui vivent dans des conditions précaires. Ce matin, ma joie est grande, mon émotion, elle est grande, je suis très contente. Quand j’ai vu les enfants dans les salles, je ne m’attendais pas à ça. Je me suis dit surement en venant, les enfants n’avaient pas encore eu le matériel adapté pour suivre les cours.

Et ce matin arrivée sur le terrain quand j’ai vu les enfants dans la classe, j’étais vraiment émerveillée. On ne dira pas qu’on a réalisé nos rêves mais ce qu’on fait déjà est positif, et ça nous fait énormément plaisir de voir ces jeunes enfants installés confortablement dans les salles », a lancé la présidente de l’association Beogneere.

Le projet de construction des salles de classe, cuisine et forage est financé par des partenaires financiers allemands.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

Écouter l’article


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page