Burkina Faso : « La nuit du made in Africa » en marge du FESPACO

L’artiste musicien, Alif Naaba, la styliste Mathy et le conteur KPG, ne veulent pas passer à côté de la 27e édition du FESPACO qui regroupera plusieurs acteurs du monde culturel. A trois, ils initient « La nuit du made in Africa » pour, disent-ils, valoriser la culture africaine à travers la musique, le conte et la mode. L’évènement se tiendra le 18 octobre 2021, en plein FESPACO du côté de l’hôtel Silmandé.  

Le cinéma est l’art qui rassemble presque tous les domaines des arts. L’art vestimentaire, le conte et la musique, entre autres. A l’instar de plusieurs activités qui viennent se griffer au cinéma, « la nuit du made in Africa », est cet évènement qui veut promouvoir les arts et produits locaux et africains. L’organisation est dirigée par un trio d’artistes bien connus du monde culturel burkinabè et africain.

« Made in Africa »,  parce qu’explique KPG , « l’évènement  rassemble les Africains pour parler de l’Afrique et ici au Burkina Faso. Il y a eu la labélisation du pagne « Koko dunda », le « Faso danfani », le chapeau de Saponé, des  produits qu’il faut valoriser pendant cette manifestation qui rassemblera du monde ».

Au programme, il y a des animations musicales, des défilés de mode et des contes. Plusieurs artistes musiciens, conteurs et stylistes modélistes africains sont annoncés.  Bezemse, Koro DK, Oum’C, Nadia, Saint Moïse, Aminata Diallo, les artistes musiciens Smarty, Floby, Malika la slameuse, Sam’s K le Jah, Didier Awadi, KPG pour le conte et bien d’autres.

L’évènement est offert gratuitement aux festivaliers. Il se veut un évènement qui donne à voir la culture burkinabè et va rassembler les invités du FESPACO.

« Le Fespaco est un espace où on raconte les histoires à travers les images et donc un espace pour nous aussi de raconter notre histoire à travers le conte, la musique et la mode », explique KPG, l’un des organisateurs lors de la conférence de presse tenue ce 11 octobre, à Ouagadougou.

Écouter l’article


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page