FESPACO 2021 : 28 personnalités du cinéma burkinabè et africain décorées

Le mérite de 28 personnalités du monde du cinéma burkinabè et africain a été reconnu ce jeudi 21 octobre 2021 au siège du FESPACO à Ouagadougou. Ces dernières ont été élevées à l’Ordre du mérite des arts, des lettres et de la communication avec agrafe cinématographie. 

En marge de la célébration de la 27e édition du FESPACO, 28 personnalités du monde du cinéma burkinabè et africain ont reçu des distinctions. Il s’agit de trois officiers, 18 chevaliers à titre normal, 7 chevaliers à titre exceptionnel, tous, avec agrafe cinématographie. 

28 personnalités du monde du cinéma burkinabè et africain récompensés
28 personnalités du monde du cinéma burkinabè et africain récompensés

Élise Foniyama Ilboudo, ministre en charge de la culture, a salué le mérite des personnalités du monde cinématographique. 

« C’est parce qu’ils ont le mérite que nous avons donc reconnu ce mérite à travers cette décoration. Cela ne veut pas dire que c’est exhaustif. Il y a beaucoup d’autres personnes qui méritent pourtant ce que nous souhaitons c’est pouvoir trouver une autre opportunité pour décorer au fur et à mesure les uns et les autres qui interviennent dans le domaine du cinéma et qui font du festival panafricain tout ce qu’il est », a-t-elle indiqué. 

7 personnalités du monde du cinéma ont reçu la distinction du chevalier à titre exceptionnel. Il s’agit, entre autres, de Gidéon Vink (Hollande), Abderrahmane Sissako (Mauritanie), Hanzata Ouattara (Côte d’Ivoire) et Alain Gomis (Sénégal).

Lire également👉FESPACO 2021: Alain Gomis trône désormais sur la place des grands cinéastes africains

A l’issue de la cérémonie de décoration, des récipiendaires se sont exprimés. Gualbert Thiombiano, responsable de Afrik Image au Burkina Faso, a fait savoir que c’est une fierté pour lui de recevoir cette médaille.

« Je suis très fier qu’on fasse un clin d’œil aux gens qui travaillent dans l’ombre du cinéma. Nous sommes de ceux-là. On voit les œuvres mais on ne sait pas qui est derrière. C’est toute une équipe. On met toujours le réalisateur et le producteur devant. Mais aujourd’hui on a tous les corps du métier qui ont été pris en compte à travers cette décoration », a-t-il souligné.

Pour Gidéon Vink, c’est un travail de 20 ans qui a été reconnu. « Depuis 20 ans, on fait du travail avec passion. Je pense que c’est cela qui a conduit à la décoration. On va continuer à  faire avec passion, avec plaisir avec amour pour ce travail. Je pense que s’il y a une leçon à travers cette décoration, c’est cet amour du travail », s’est-il exprimé.

Egalement, Luc Damiba de SEMS films récipiendaire, a fait savoir que c’est le travail d’une équipe qui a été récompensé après 18 ans « de dur labeur ».  

Alain Gomis, deux fois lauréat de l’Etalon d’or
Alain Gomis, deux fois lauréat de l’Etalon d’or

Alain Gomis, deux fois lauréat de l’Etalon d’or, a été décoré  dans la catégorie chevalier à titre exceptionnel.

« C’est un honneur d’Etat. C’est quelque chose qui me touche profondément. Je me sens redevable. Cette médaille me donne plus d’obligation, plus de devoir donc plus de charges », a fait savoir le vainqueur de l’Etalon d’or 2013 et 2017.

Jules César KABORE

Burkina 24

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page