FESPACO 2021 : La CEDEAO fait le bilan de sa participation

La Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest( CEDEAO) en tant que partenaire du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) a tenu une rencontre avec les Hommes de médias, afin de donner des détails sur sa participation à la 27e édition du FESPACO ce samedi 23 octobre 2021 à Ouagadougou. De ses activités, il s’est agi du décernement des prix aux professionnels du cinéma, de l’animation d’un stand et sa participation à des rencontres professionnelles.

Depuis 1993, la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) participe au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Comme à l’accoutumée, elle fait le bilan de sa participation à chaque édition.

Prix spécial du meilleur film ouest Africain sur l’intégration, prix du meilleur cinéaste de l’Afrique de l’ouest, prix du meilleur réalisateur de film d’école, prix du meilleur comédien ou de la meilleure comédienne de l’Afrique de l’ouest ont été entre autres les prix décernés à cette édition.

« D’une manière générale, la culture constitue un secteur qui peut accélérer l’intégration communautaire mais aussi atténuer les crises identitaire et sécuritaire si l’on sait l’utiliser à bon escient. C’est dire que ces prix ont été décernés en fonction de leur rôle pertinent dans l’intégration sous régionale », a dit le commissaire chargé des questions d’éducation, des sciences et de la culture de la CEDEAO, Mamadu Jao.

Sur cette même lancée, le commissaire a indiqué qu’en plus de l’accompagnement de l’événement, l’objectif de ce partenariat est de renforcer l’intégration au sein de l’espace communautaire. « Il faut savoir que la culture est inscrite dans les priorités de la CEDEAO depuis l’acte fondateur de l’organisation (…). A travers une ligne budgétaire, nous essayons de soutenir des initiatives culturelles sous régionales. Au regard de la diversité de la demande de soutien, nous essayons de sélectionner les activités culturelles fédératrices, en d’autres termes des initiatives ou projets sous régionaux », a-t-il ajouté.

Dr Émile Zida, chef de division culture de la commission a, quant à lui, déclaré qu’au-delà du soutien pour le FESPACO, d’autres événements de ce genre sont soutenus par la CEDEAO pour la promotion de la coopération et l’intégration dans une perspective d’union économique. « La nouvelle vision 2050 de la CEDEAO reposera sur cinq piliers notamment la démographie, l’environnement, la gouvernance, la croissance économique et monétaire », a-t-il cité.

Il faut noter que les prix qui ont été décernés à cette édition vont de 2 à 15 millions de F CFA.

Abdoul Gani BARRY

Burkina24

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page