Soudan : Des membres du gouvernement de transition arrêtés

Des membres du gouvernement de transition du Soudan et d’autres dirigeants civils ont été arrêtés, ce lundi 25 octobre 2021, alors que des informations font état d’un coup d’État militaire. La plupart des ministres dont le Premier ministre et les membres civils du Conseil de souveraineté qui chapeaute la transition au Soudan, ont été arrêtés, a confirmé le ministère de l’Information. 

Le Premier ministre Abdallah Hamdok fait partie des personnes qui ont été assignées à résidence par des soldats non identifiés, renseigne BBC. L’armée n’a pas fait de commentaire, mais les groupes pro-démocratiques ont appelé à des manifestations de rue.

Le principal groupe pro-démocratique du Soudan appelle ses partisans à résister à tout coup d’État militaire. Les autorités militaires et civiles de transition gouvernent ensemble, mais en désaccord, depuis que le président El-Béchir a été renversé après des mois de manifestations de rue en 2019.

Une déclaration du ministère de l’information sur Facebook indique que les arrestations ont été effectuées par des « forces militaires conjointes » et que les personnes arrêtées sont détenues dans « un lieu non identifié ».

Les États-Unis sont « profondément alarmés » par les informations sur le coup d’État, a déclaré leur envoyé spécial pour la Corne de l’Afrique, Jeffrey Feltman. Des témoins rapportent qu’Internet est coupé dans la capitale, Khartoum, tandis que des images sont apparues sur les médias sociaux montrant une foule en colère brûlant des pneus dans les rues, indique BBC.

L’armée et les forces paramilitaires sont déployées dans toute la ville, limitant les déplacements des civils, indique un témoin cité par l’agence de presse Reuters. L’aéroport de Khartoum est désormais fermé et les vols internationaux sont suspendus.

Kouamé L.- Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page