FESTANG : Un cross populaire pour renforcer la cohésion sociale au Burkina Faso

Les membres et sympathisants de l’Association Tanghin Festival ont organisé un cross populaire, ce mercredi 27 octobre 2021, marquant l’ouverture du bal des activités, de la 5e édition du Tanghin Festival (FESTANG), qui se tient du 27 au 31 Octobre 2021 à Ouagadougou. 

Le Tanghin Festival (FESTANG) est une manifestation de type festivalesque, bâtie autour de la culture et du sport, assortie d’opportunités commerciales, de conférences, de rencontres d’échanges, de formations et de manifestations de solidarité. Plusieurs activités meubleront la 5ième édition qui porte sur le thème « Contribution du secteur de la culture dans le processus de réconciliation nationale et de cohésion sociale ».

Le cross populaire est l’activité inaugurale de cette 5ième édition du FESTANG. Selon les membres de l’association, l’objectif recherché, à travers ce cross est la promotion du sport.

De ce fait, les  populations du quartier tanghin et environnants ont répondu présent à cet appel. Le top départ a été donné au stade olympique Naaba Baongo. Les participants à ce cross ont sillonné les alentours du quartier tanghin. Une séance d’aérobic a mis fin à cette activité inaugurale.

A entendre Issaka Rouamba, président du comité d’organisation, le cross populaire est à sa deuxième année consécutive. « C’est la deuxième fois que nous organisons le cross populaire. Les premières éditions, on organisait une parade carnavalesque. Mais depuis l’année passée, nous avons opté d’organiser le cross populaire ».

« Il nous est recommandé de collaborer avec les FDS »

L’innovation de cette année est la forte mobilisation des Forces de Défenses et de Sécurité (FDS). Cette présence pour l’organisateur est d’initier une collaboration directe et franche entre la population et les FDS, qui veillent à la sécurité du pays.

« Nous sommes dans une situation difficile et il nous est recommandé de collaborer avec les FDS. Nous, en tant que organisateurs d’évènements, nous mobilisons beaucoup de personnes. Nous avons jugé qu’il était utile de les inviter,  et inviter la population, les mettre ensemble et ça va créer un cadre de cohésion. Et ça crée de l’amitié et là, les barrières qui existaient entre eux se brisent et ils pourront collaborer pour lutter efficacement contre l’insécurité qui règne au Burkina Faso », a-t-il indiqué.

Présent à cette activité, le commissaire principal de police, Lambert Bonzi, directeur des arts et de la culture de la police nationale, par ailleurs, parrain de ce cross, a signalé que la mobilisation des FDS n’était pas anodine en ce sens que le sport est un vecteur de cohésion sociale qu’il faut accompagner véritablement.

« Depuis l’avènement des attaques terroristes, tout ce qui est activité de cohésion a pris un plomb dans l’aile. Pour moi, c’est encourager les uns et les autres à la pratique du sport qui vise non seulement à la cohésion mais aussi les effets bénéfiques sur la santé mentale et physique des uns et des autres. La mobilisation est satisfaisante et vraiment impeccable », s’est-il justifié.

Inoussa Kaboré dit Bona est résidant du quartier Tanghin. Ayant pris part à ce cross, il n’a pas manqué de saluer cette initiative. « Qui parle de sport, parle de santé et c’est une très bonne idée de participer au cross. Beaucoup de sportifs ont participé au cross et je suis très content d’y avoir participé », a-t-il confié.

Plusieurs activités seront mises en exergue à l’issue de la 5e édition du FESTANG. Il s’agit entre autres de la foire, de la grande scène de prestation artistique, et des activités sportives et ludiques. Toutes ces activités se tiendront au stade olympique Naaba Baongo de Tanghin.

Aminata Catherine SANOU (stagiaire)

Burkina 24

Écouter l’article

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page