Le Burkina Faso accueille le 17e colloque international d’archéologie

Le  17ème colloque International de l’Association Ouest-Africaine d’Archéologie (AOAA) se tiendra du 3 au 6 novembre 2021 à Ouagadougou, sous le thème « Archéologie Ouest-africaine, facteur de cohésion sociale face au défi sécuritaire ». L’annonce a été faite ce 28 octobre 2021. 

Tous les deux ans, l’Association Ouest-Africaine d’Archéologie( AOAA) organise un colloque dédié à l’archéologie dans un des pays membres de la sous région Ouest Africaine. La 17e édition du colloque se tiendra à Ouagadougou du 3 au 6 novembre 2021, sous le thème « Archéologie Ouest-Africaine, facteur de cohésion sociale face au défi sécuritaire ». 

« Les acteurs de l’archéologie à l’époque se sont rendus compte de l’absence d’un cadre de concertation entre les différents spécialistes. Donc, ce colloque a été créé afin de créer ce cadre, pour permettre aux archéologues de se retrouver et échanger sur leurs préoccupations, sur la problématique de l’archéologie ouest africaine. Ce 17e colloque est aussi la matérialisation de cette ambition », a expliqué Dr Lassina Koté, membre du comité scientifique du colloque. 

A l’entendre le choix du thème est dû aux situations sécuritaires difficiles que vivent les pays d’Afrique de l’Ouest en général et le Burkina Faso en particulier. Aussi, a-t-il dit, ce cadre d’échanges permettrait aux acteurs, notamment  des spécialistes en Archéologie de réfléchir à comment préserver les patrimoines archéologiques en ce moment de crise. 

«  Pour cette fois-ci, les archéologues discuteront de l’archéologie en temps de crise. En d’autres termes, avec toutes ces situations qui prévalent au Burkina, nous ne savons pas comment préserver nos vestiges et il faut trouver des solutions », a-t-il détaillé.

Au menu de ce 17ème colloque, il y aura des communications scientifiques assurées par des experts archéologiques soit près de 120 passages, des expositions d’objets archéologiques, le congrès de l’association, et une excursion touristique sur le site des gravures sur granite de Laongo. 24 universités seront également représentées à ce colloque. Toutes ces activités seront en lien avec les objectifs.  

« On aimerait aussi comprendre dans ce genre de contexte comment faciliter l’intégration sociale à travers le dialogue social et cela sera aussi le travail de ces spécialistes réunis. Il s’agira de réfléchir aux différentes crises qui ont touché le monde dans l’histoire afin de s’inspirer, pour trouver des exemples et des solutions à la crise actuelle », a ajouté le Dr Jean-Baptiste Pon Coulibaly, membre du comité d’organisation du colloque section finances. 

Il faut noter que ce 17 ème colloque représentera le troisième organisé par le Burkina Faso. L’association organisatrice est composée de représentants des pays d’Afrique de l’Ouest et ceux d’autres continents. Cette édition sera placée sous le patronage du président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé. 

Abdoul Gani BARRY 

Burkina 24 

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page