Renforcement de capacité des femmes en entrepreneuriat vert de GGGI : Atelier de Ouagadougou

Ouagadougou, 20 octobre – Pendant trois jours, les femmes entrepreneurs des associations, coopératives et des promotrices individuelles de la région du centre ont été renforcées sur l’entrepreneuriat vert.  L’Institut mondial pour la croissance verte (GGGI) a organisé l’événement en partenariat avec la Direction Générale des aménagements Hydro-agricoles et du développement de l’irrigation, la Direction Générale de l’Economie verte et du Changement Climatique (DGEVCC), le Fonds d’Appui aux Activités Rémunératrices des Femmes (FAARF), et la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique (DREEVCC), et la Direction Régionale en charge de l’Agriculture. Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet  de « Promotion des systèmes d’irrigation à la pompe solaire et des mini-réseaux solaires au Burkina Faso » financé par l’ambassade du Danemark.

L’atelier a permis d’outiller les femmes entrepreneures sur :

  • les bases de l’entrepreneuriat vert, les avantages et les opportunités ;
  • la gestion et la planification financière ;
  • l’équilibre entre l’entreprise et la famille ;
  • la gestion des coûts et l’approvisionnement ;
  • la gestion des stocks, la comptabilité verte et le marketing ;
  • les bonnes pratiques en entrepreneuriat vert qui peuvent être appliquées dans les entreprises.
Remise symbolique d’une attestation de participation d’un représentant de GGGI à une bénéficiaire de la formation de Ouaga

Le Directeur Général de l’Economie Verte et du Changement Climatique, M. Pamoussa Ouédraogo, président de la cérémonie, a déclaré dans son discours d’ouverture : « Je vous invite à investir dans des systèmes de production durables afin d’être des leaders dans vos domaines à travers la production verte. La protection de l’environnement est essentielle pour la durabilité de vos activités. »

Malle Fofana, représentant pays de GGGI au Burkina Faso, a déclaré : « Les femmes dans le domaine agro-sylvo-pastoral travaillent beaucoup, plus de 12 heures par jour. Elles représentent plus de 60 % de la main-d’œuvre et sont les plus pauvres. Pourtant, leurs revenus sont utilisés pour le développement économique du pays, elles paient l’éducation des enfants, prennent soin des enfants en cas de maladie et assurent leur alimentation. Elles sont des actrices clés dans la réussite de la prise en compte du changement climatique et des relais d’information efficaces pour la croissance verte du pays. »

Les échanges entre participants ont touché plusieurs thématiques. On retient entre autre que la production biologique exclut l’utilisation de produits chimiques tandis que la production verte se concentre sur la réduction des émissions de carbone dans le processus de production et met l’accent sur la protection de l’environnement.

Les participantes à travers les partages d’expériences, les notions de base sur les thèmes abordés et les études de cas ont pu accroître leurs connaissances sur l’entrepreneuriat vert. Elles ont reçu des connaissances sur comment mieux se vendre en tant que productrices vertes. Cet atelier interactif a permis aux participantes de connaître les points à améliorer dans leur méthode de travail. De plus, elles ont augmenté leur carnet d’adresses sur l’ensemble de la chaîne de valeur de leur secteur.

Au total c’est une centaine de femmes qui seront formées sur l’entrepreneuriat vert. La formation dans les Hauts-Bassins se déroulera du 27 au 29 octobre 2021, celle du Centre-ouest est planifiée du 03 au 05 novembre 2021 et enfin celle du Nord se tiendra du 10 au 12 Novembre 2021.

Pour rappel, le Gobal Green Growth Institute (GGGI) est une organisation intergouvernementale qui a été créée en 2012 à la Conférence Ri0+20 des Nations – Unies sur le développement durable, pour aider les pays en développement et les économies émergentes à atteindre une croissance économique durable et inclusive. Depuis sa création, l’organisation a fait des progrès significatifs et s’est transformée en l’une des principales organisations internationales soutenant les politiques et les investissements en faveur de la croissance verte.

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page