Tour du Faso 2021 : Victoire belge après une course folle

La  troisième étape du Tour du Faso 2021 a vu la victoire du Belge Vandyck Niels le dimanche 31 octobre 2021. Lors de cette étape, Dédougou-Koudougou, longue de 133 km la course a atteint une vitesse rare de 48 km/h.

Les Algériens se montrent redoutables au sprint avec Yacine Hamza.

Les coureurs ont imprimé une allure rapide à la troisième étape du Tour du Faso 2021 entre Dédougou et Koudougou. A l’arrivée, c’est une vitesse moyenne de 48 km/h rarement constatée pendant  la compétition. Dès le départ, les Burkinabè Aziz Nikièma et Salifou Yerbanga tentent de s’échapper du peloton. Les Algériens, Marocains et Belges imposent une lutte accélérée à la course pour casser rapidement les moins forts.

Le vainqueur du maillot jaune la veille, le Marocain El Arbaoui  et ses coéquipiers veillent au grain. Cependant, dans l’optique de protéger le maillot jaune, ils laissent Yacine Hamza, le roi des sprints, remporter les trois sprints intermédiaires. Souleymane Koné est classé troisième lors du dernier.

La victoire de Vandyck Niels

Après le deuxième point chaud sur le pont du fleuve Mouhoun, Aziz Nikièma et Salifou Yarbanga tentent une échappée. Ils seront rattrapés après une panne mécanique de Salifou Yerbanga. L’allure de la course est toujours accélérée. Et c’est facilement que Vandyck Niels s’impose devant le Suisse Daniel Bilchamnn et le Marocain Ousssama Khafi et l’Ivoirien Issiaka Cissé est arrivé 4e. Le temps mis pour parcourir les 133 km est de 2h45min18s.

Le maillot jaune quitte les épaules du Marocain El Kouraji Mohcine pour le Belge Wouters Rutger. Les deux coureurs sont en avance au même temps mais conformément au règlement c’est le Belge qui détient la meilleure performance pour avoir remporté la première étape. La bataille s’annonce chaude entre les deux coureurs pour la quatrième étape Laye-Ouahigouya sur une distance prévue de 149 km.

Retour sur la deuxième étape

Les Burkinabè ont bandé les muscles lors de la deuxième étape du Tour du Faso 2021. Les Etalons cyclistes se sont imposés sur cette étape grâce à Souleymane Koné. Au départ de Bobo-Dioulasso, le peloton a enregistré beaucoup de crevaisons. Un coureur sud-africain a même dû abandonner lors de cette étape suite à une chute.

Écouter l’article


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page